L’exposition de la Philharmonie de Paris consacrée aux comédies musicales débute demain et on vous dit tout le bien que l’on en pense. 

On vous en parlait en avril dernier et on avait déjà très hâte de la découvrir. L’exposition « Comédies musicales : La Joie de vivre du cinéma » met à l’honneur un genre souvent mal aimé mais qui a connu un grand regain d’intérêt ces dernières années. Pour lui rendre hommage comme il se doit, la Philharmonie a fait appel à N.T. Binh, spécialiste du musical hollywoodien et auteurs de nombreux ouvrages sur le cinéma. Côté scénographie, c’est Pierre Giner qui s’est occupé de modeler l’espace pour en faire un véritable terrain de jeu musical.

L’exposition s’ouvre par un focus sur Singin’ In The Rainle classique de Stanley Donen et Gene Kelly qui est toujours considéré aujourd’hui comme la meilleure comédie musicale jamais réalisée. La suite nous permet de découvrir l’historique de la comédie musicale à travers les décennies. Sa naissance en 1927 au même moment que le parlant, son rejet par le public, son apogée et son retour en grâce dans notre époque contemporaine notamment depuis la sortie de La La Land.

Le dispositif le plus impressionnant de l’exposition est l’écran de 24 mètres qui projette en continue des extraits des plus célèbres numéros musicaux filmés. « La chanson des jumelles » des Demoiselles de Rochefort, le morceau culte « Cheek to cheek » mis en parallèle avec ses utilisations dans d’autres longs-métrages, les séquences iconiques de West Side Story ou la puissance émotionnelle de Bjork dans le magnifique Dancer in the Dark. Vous êtes ensuite invité à passer carrément derrière l’écran pour prendre des cours de claquettes et vous mettre dans la peau de Fred Astaire ou Ginger Rogers.

L’exposition n’a pas été conçue de manière chronologique et se veut plus être une déambulation dans le monde enchanteur et mélancolique des plus grandes productions musicales françaises, américaines et du reste du monde. Les enfants ont même droit à leur salle de projection avec des passages des Aristochats, Mary Poppins ou Les Triplettes de Belleville, des croquis et un quizz pour tester leurs connaissances. Nul doute que tout ça va vous donner envie de chanter et danser spontanément dans la rue et de voir le bon côté de la vie !

« Comédies musicales : La Joie de vivre du cinéma » est à découvrir du 19 octobre au 27 janvier prochain à la Philharmonie de Paris et c’est un évènement à ne rater sous aucun prétexte.