Reine de l’happening YouTube à la Française, cette Connasse engagée s’infiltre partout depuis près d’un an et demi, mixant avec une extrême habilité, comédie et (auto)dérision. Et rien ne semble l’arrêter, des manifs FN à l’empire consumériste d’Apple tout en passant par la dénonciation des violences faites aux femmes, la jeune usurpatrice assumée dévoile au fil de ses vidéos les travers d’une France dont il vaut mieux se moquer. Et parce que vous rêviez sûrement d’en faire autant, Marie S’Infiltre désormais jusque sur scène pour dévoiler, tel maître Shifu, les secrets d’une bonne infiltration en société ! 

Depuis octobre 2017, c’est aux Feux de la Rampe que cette Madame-Sans-Gêne s’échappe tous les mercredis des réseaux sociaux pour donner dès l’ouverture du rideau une bonne dose d’énergie et de liberté à un public déjà conquis. Marie, robe de princesse, tiare et chignon serré, enflamme la scène et livre au fil du spectacle tous les ingrédients qui ont poussé cette enfant des beaux quartiers parisiens à commettre dès son plus jeune âge de nombreuses infiltrations scolaires, revenant jusqu’à son incruste au Quai d’Orsay pour un stage pistonné et finalement son intégration remarquée aux prestigieux Cours Florent. 

Marie plonge ainsi pendant près d’une heure le public dans son parcours à la fois complètement in et totalement out, où la jeune femme use avec perfection d’autodérision en mettant en avant un narcissisme décomplexé pour mieux mettre en exergue l’égo de ceux qui en ont trop. Sur scène, c’est un florilège de personnages ridicules, mais c’est véritablement une ode à Jean-Kamel son fidèle self-confident-ami-imaginaire qui a su lui permettre en grandissant de s’assumer telle qu’elle est, une usurpatrice et artiste de talent.

De Tinder à la recherche d’un avenir ayant du sens, Marie dépeint peu à peu du haut de ses 26 ans la façon singulière de sa génération à découvrir qui elle est, en analysant et contestant les paradoxes de la société dans laquelle elle évolue. Marie s’infiltre sans filtre sur scène et en dehors, et marque instantanément de sa douceur et de son empathie les plus profondes vérités.  

Malgré les quelques cafouillages de cette 3e représentation, la jeune artiste promet une nouvelle forme d’insolence et d’humour qui ne demande qu’à évoluer et faire de Marie une artiste à suivre de très, très près.  


Découvrez Marie S’Infiltre sur scène ici