« Lève-toi et tombe ! », si Dieu n’a peut-être pas fait beaucoup de cadeaux à Greg Romano, il a tout de même eu la clémence de le doter d’humour, un trait de caractère qu’il met en pratique chaque mardi soir à l’Apollo Théâtre.

Greg croit en la destinée. Il est persuadé que tout est écrit à l’avance, et que c’est Dieu l’auteur. C’est juste que lui, quand Dieu lui a écrit sa destinée, il a voulu faire des blagues.

C’est  en dansant et s’agitant dans tous les sens que l’humoriste débarque sur scène. Mais l’entrée classique de one-man show tourne très vite à la mascarade quand celui-ci se retrouve bien trop essouffler pour continuer. Ce ne sont que les prémisses d’un spectacle qui sort de l’ordinaire.

Si le métier veut que l’humour soit très régulièrement tourné sur les petits détails des autres, Greg Romano n’a choisi qu’un seul sujet pour son spectacle : lui, ou plutôt sa vie et ses défauts. Il a 16 ans lorsqu’il se fait opérer pour la première fois, s’ensuit une série de problèmes de santé qui l’amène à découvrir qu’il est atteint du syndrome de Marfan, une maladie génétique qui attaque et fragilise les tissus soutenant les organes, les os, les muscles et les vaisseaux. Ces éléments, nous ne les avons pas cherché sur internet, c’est Greg qui les livre avec intelligence à son public.

L’intelligence d’avoir su se servir de ses traumatismes, ses petits défauts et mésaventures pour faire rire, tout simplement. Car oui, le spectacle est très drôle.  A chaque nouvelle mésaventure, le gloussement du public ne se fait que plus grand tandis que l’humoriste oscille entre drame et comédie avec une énergie incroyable. Le comédien se moque de lui-même, de sa maladresse ou de la pitié des gens avec une grande tendresse faisant immédiatement adhérer les spectateurs.

On découvre alors que derrière la forme comique se cache un fond plus engagé. En effet le message du spectacle est clair : tomber autant de fois qu’il le faudra, l’important restera toujours  de tout faire pour se relever. C’est ce qu’a fait ce grand monsieur d’1m93 lorsqu’il a choisi l’humour comme arme face aux mauvaises blagues de son créateur. Et si son rire est un doigt d’honneur à ce que la vie a de plus cruelle, son regard et son humanité n’en restent pas moins tournés sur ce qu’elle a de meilleur.

Inspirant, drôle, « Lève-toi et tombe !» est une bonne claque, de rire et de vie.

[hr gap= »10″]

Tous les mardis soir à 21h30 à  l’Apollo Théâtre 

vz-f999132d-749e-4bc5-a4d7-9c7b92fc5c80

[hr gap= »10″]