Pixar n’a pas son pareil pour créer des personnages animés toujours plus mignons et attachants. Pour le prochain court-métrage de la société américaine, c’est un héros pour le moins original qui va nous faire fondre le cœur : un ravioli chinois. Dans Bao, on suivra l’histoire d’une mère qui ne supporte pas le départ de ses enfants. Mais l’un de ses dim sum prend alors vie et elle retrouve grâce à lui les joies de l’éducation.

Les premières images dévoilées par le géant de l’animation montrent un héros si mignon qu’on a déjà envie de le prendre dans nos bras. Réalisé par Domee Shi, première femme réalisatrice de court-métrage chez Pixar, ce nouveau petit film aura une durée de 7 minutes et sera diffusé avant les séances des Indestructibles attendu pour le 4 juillet prochain au cinéma.

Pourquoi avoir choisi un dim sum ? Domee Shi explique : « Parfois, j’avais l’impression que ma mère me traitait comme un précieux petit ravioli, elle voulait être sûre que rien ne m’arrive, que je ne sorte pas trop tard le soir… Je voulais juste créer ce conte magique, moderne, un peu comme une sorte de  Gingerbread Man. Le mot « bao » veut dire deux choses en chinois : il veut dire petit pain. Mais il signifie aussi quelque chose de précieux. Comme un trésor. »