Pour le bien de votre mental et de votre énergie intérieure (au final, COCY c’est un peu du para-médical), il est important de renouveler de manière régulière la playlist de votre téléphone avec de nouveaux albums ou EP qui méritent clairement votre attention. Alors que vous soyez plutôt électro, rock ou chanson française, on s’efforce de vous faire découvrir chaque semaine des nouveautés afin que vous puissiez vous immerger dans des sonorités agréables et addictives.

Alors voici notre sélection pour cette semaine.

Form

Underwater (EP)  

Petit nouveau sur la scène électro-pop, FORM propose pour son introduction un quatre titres élégant aux vagues électroniques délicates sur lesquels les voix se posent avec finesse. Une présentation en bonne et due forme du groupe, portée par des influences se baladant gentiment du côté de James Blake et Jungle. On a donc désormais hâte d’en découvrir un peu plus.


Ëda

Ëda (EP) 

Douceur de la semaine avec Eléonore Diaz Arbelaez qui officie désormais sous le nom d’Ëda, projet né de la rencontre avec Anthony Winzenrieth (déjà apparu chez les excellents 3somesisters). Fusion d’une musique traditionnelle avec des arrangements modernes, l’électro-pop d’Ëda nous transporte à travers des contrées colombiennes pour notre plus grand bonheur. Une douceur auditive à écouter de toute urgence.


Moodoid 

Reptile (EP)

Sûrement l’EP le plus sexy de la semaine. Susurrant des paroles sur des lignes de basses accrocheuses et charmeuses, le quatuor se fait résolument disco et pailleté. Un véritable bonbon coloré et musical aux saveurs exaltantes et sensuelles allant même jusqu’à nous faire trémousser le bassin de manière compulsive sur l’excellent Planète Tokyo.


Vendredi sur Mer

Marée basse (EP) 

Venue tout droit de Suisse, Charline Mignot, à l’origine de Vendredi Sur Mer, est de ces artistes qu’on sait plus que prometteurs dès les premières notes. Des rythmes entrainants, des paroles sensuelles et percutantes, chaque chanson se dessine comme un tube entêtant, comme une musique enivrante et qui vous colle à la peau et aux tympans. On a déjà hâte de pouvoir découvrir ce que donne le projet sur scène car pour le moment : c’est un sans-faute.


Rose Tiger

From Top to Bottom (EP)  

Petit retard pour cet EP sorti il y a déjà plus de 10 jours. Mais il est toujours agréable de faire une découverte même lorsque celle-ci est pour le moins tardive et surtout lorsqu’elle se nomme Rose Tiger. Des sonorités pop en forme de générique nostalgique, quelques touches de français dans les textes et beaucoup d’inspirations anglophones plus tard : voici From Top To Bottom, le premier EP de Rose Tiger.