La nouvelle création originale de Canal+ commence le 27 novembre. On a vu les trois premiers épisodes et voilà ce qu’on en pense.

Pour sa nouvelle série originale, Canal+ a choisi de tout miser sur les femmes. À l’écran et derrière la caméra. Dans Paris etc., on suit le quotidien de cinq femmes de tout âge et de tous horizons qui se marrent, qui s’énervent, qui galèrent et qui arpentent les rues de la capitale sans toujours savoir ce qu’elles font. Ces héroïnes des temps modernes, c’est Zabou Breitman qui les a imaginées, avec l’aide d’Anne Berest et Maïwenn. L’actrice ne s’est pas contentée d’écrire le scénario, elle a réalisé les 12 épisodes de la série et a fini par s’offrir l’un des rôles principaux.

 

Dans les trois premiers épisodes que nous avons pu découvrir en avant-première, ce qui frappe d’abord est le mélange des genres. Des situations hilarantes côtoient très vite des moments plus dramatiques ou plus émouvants sans jamais tomber dans le ridicule. Zabou Breitman met en scène la vie dans tout ce qu’elle comporte d’absurde, de drôlerie et de souffrance. Pas question d’idéaliser le quotidien de Gil, Marianne, Mathilde, Allison et Nora, ce sont des femmes que l’on croise tous les jours et qui n’ont pas de pouvoirs magiques pour se sortir de leurs emmerdes.

En plus de maîtriser sa mise en scène, Zabou Breitman se moquent des idées reçues sur la Parisienne et intègre des images d’archive drôles et efficaces. Au casting, on retrouve les géniales Valeria Bruni-Tedeschi, Anaïs Demoustier, Naidra Ayadi et la jeune Lou Roy-Lecollinet (vue dans Trois souvenirs de ma jeunesse). Elles sont notamment accompagnées d’Hippolyte Girardot, Niels Schneider, Bruno Todeschini et Yannick Choirat. Une équipe de choc qui fonctionne à merveille. Pour découvrir Paris etc., ça se passe le 27 novembre à 20h sur Canal+. Chaque lundi, trois épisodes de 30 minutes vous attendent jusqu’au 18 décembre.