La nouvelle promotion du Sensecube, incubateur parisien, a été dévoilée il y a peu, nous faisant découvrir de nouveaux projets solidaires ayant un impact positif sur notre société. Mais c’est dans la promotion ultérieure que nous avons découvert Zéphyr Solar, une start-up portée par Julie Dautel et Cédric Tomissi, deux jeunes entrepreneurs qui se sont lancés dans l’entrepreneuriat à la sortie de leur école.

« Nous avions pour vocation de faire un projet avec du sens, qui pouvait aider et répondre à des besoins concrets. On est sortis de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs et on a commencé à réfléchir aux énergies futures, aux nouveaux moyens d’aider des entreprises ou bien des ONG à déployer de l’énergie n’importe où. Bien entendu, l’idée de panneaux solaires qui puissent se transporter s’est imposée à nous. », nous raconte Julie. Et c’est ainsi qu’en 2014, l’idée de créer un ballon gonflable solaire pouvant se déployer dans des zones difficiles est née.

Grâce à un kit autonome facile à installer, gonfler à l’hélium et surtout particulièrement léger comparé à des panneaux solaires classiques, les deux designers industriels offrent alors une solution innovante afin de livrer de l’énergie et de l’électricité dans n’importe quel lieu, même lors de catastrophe naturelle. Véritable projet positif et au dessein humanitaire, ce ballon a également pour vocation d’être utilisé pour la sécurité industrielle (grâce à une caméra implantée), le déploiement de communication ou même dans des festivals.

« Nous avons énormément réfléchi aux différentes utilités que pouvait avoir Zéphyr Solar. On a travaillé avec des ingénieurs pour pouvoir développer un outil qui soit facile et utilisable pour de nombreuses fonctions, bien qu’avant tout créer dans une optique humanitaire et écologique. En avril, on a produit notre premier prototype et aujourd’hui nous sommes en levée de fonds. » 

Mais pas question pour les fondateurs d’aller frapper à n’importe quelles portes pour atteindre leur objectif de 500 000 €. « On recherche des investisseurs privés qui nous correspondent dans nos valeurs et qui comprennent l’enjeu social et les bénéfices humains que cette innovation porte en elle. On ne veut pas des investisseurs qui ont pour seule mission le profit financier. ».

Et ces valeurs, le duo de Zephyr Solar les ont partagé durant 6 mois avec les équipes du Sensecube lors de leur incubation de 6 mois. Une aventure qui les a notamment fait grandir grâce aux formations, experts et autres start-ups présentes. « Ils sont très bons. Le lieu, l’équipe, l’atmosphère qui y règne, tout ça nous a vraiment permis d’avancer plus vite. On ressort de là en se demandant comment on va faire sans eux ! (rires) ».

Sans trop d’inquiétude au vu de la determination et de l’inventivité de Julie et Cédric qui ont toujours eu pour mission « d’aider les personnes qui aident », malgré les difficultés rencontrées sur le long chemin de l’entrepreneuriat. Et lorsqu’on leur demande finalement quel conseil il donnerait à une personne souhaitant emprunter ce même chemin, la réponse est à l’image de leur start-up, bienveillante.

«  Il faut avant tout bien s’entourer, ne rien lâcher et s’engager pour des valeurs ou des causes qui vous portent. De nombreuses entreprises se créent chaque jour, mais le monde ne se portera que mieux si elles sont faites de manière positive et altruiste. »

On souhaite donc le meilleur à cette start-up qui, après leur levée de fonds, compte industrialiser et commercialiser le plus vite possible leur produit, en 2018 normalement.


En savoir plus sur cette start-up positive et innovante