Le 24 septembre 2015, Soirée de Gala au Palais Garnier. L’occasion pour Benjamin Millepied, « principal dancer » au New York City Ballet désormais directeur de la danse de l’Opéra National de Paris, d’ouvrir sa première saison. Relève : histoire d’une création, évoque les jours, semaines et mois qui ont précédé la représentation de ce ballet de 33 minutes, porté par 16 jeunes danseurs.  

On vous en parle et vous fait gagner des DVD de ce documentaire incroyable. 

Tout commence par une écoute, celle de la composition exceptionnelle de Nico Mulhy, jeune compositeur. Flèche après flèche sur un simple cahier, la chorégraphie se dessine doucement dans l’esprit du directeur de la danse, qui débute ses premiers marquages et lance donc le processus de création artistique.

En se plongeant dans la composition d’un ballet unique de gala, le documentaire dresse avec intelligence le parcours de Benjamin Millepied, sorte d’extraterrestre au sein de cette grande institution qui l’effrayait d’ailleurs étant jeune.

Ouragan d’originalité, de jeunesse et de créativité, l’homme n’hésite pas à bousculer les codes de l’Opéra National de Paris. En développant la « 3ème scène » avec l’un de ses anciens amis, il permet à la danse de ce digitaliser grâce à un espace de création développé par l’Opéra dans lequel des artistes sont invités à créer sur la plateforme internet des oeuvres originales liées à celui-ci.

Mais plus que la forme, c’est surtout dans le fond qu’il souhaite améliorer les choses. En effet, bien qu’employé par elle, Benjamin Millepied n’hésite pas à dénoncer la hiérarchie qui habite l’institution et prône haut et fort l’inutilité de celle-ci ainsi que le manque de diversité  flagrant au sein des murs et des ballets.

« J’ai entendu dire en arrivant qu’on ne mettait pas une personne de couleur dans un ballet car c’est une distraction (…) C’est une énorme connerie de dire ça !  »

C’est donc en bouleversant les habitudes, que Benjamin Millepied décide de mettre les corps de ballets au centre de sa création. Car ce sont en réalité eux, les véritables stars du documentaire. Des blessures à leur travail d’assimilation en passant par  leur volonté de  s’affirmer et de bien faire, c’est une nouvelle avant scène que propose le directeur.  En leur permettant d’être au (le) centre du spectacle, en pleine lumière, il rend hommage à leur talent, leur art et leur énergie, trop peu souvent mis en avant.

Un très beau documentaire, à l’image impeccable et au propos intelligent, qui vous plonge avec force dans le processus de création et les coulisses d’une institution, qui peine encore aujourd’hui à se renouveler. En espérant que le passage éphémère de Benjamin Millepied, plus danseur qu’administrateur ( et qui décidera de démissionner quelques mois après ce documentaire),  aura au moins permis de faire évoluer quelques mentalités.

Pour Noël, offrez-vous le film directement à la maison grâce à KMBO Films & COCY en jouant à notre jeu concours et tentez de gagner un DVD  de la Relève: histoire d’une création  qui sortira à la FNAC à partir du 6 décembre et dans les boutiques Repetto & MK2. . 

Pour participer, inscrivez vous à notre Newsletter avant le 8 décembre :

FIN DU JEU CONCOURS.