La 17e édition de Rock en Seine s’est achevée le 25 août, retour sur les meilleurs concerts du festival.

Cette année, Rock en Seine a fait fort en attirant plus de 100 000 festivaliers grâce à une programmation riche et éclectique dont le point d’orgue était la venue du légendaire groupe The Cure, qui a littéralement ameuté les foules. Retour sur trois jours de concerts intenses dans le Domaine de Saint-Cloud.

Jeanne Added

© Nathalie Guyon

La chanteuse française a lancé comme il se doit les festivités le vendredi soir sur la Grande Scène du festival. Accompagné du chœur Accentus et de musiciens tous plus talentueux les uns que les autres, Jeanne Added a mis le feu à Rock en Seine grâce à son énergie totalement communicative et sa voix bluffante. Elle a interprété ses tubes « Radiate », « Mutate » ou encore « A War Is Coming » avec des arrangements très efficaces qui en ont fait danser plus d’une et plus d’un.

The Cure

L’événement de ce 17e Rock en Seine était sans aucun doute la venue de The Cure. Le groupe mené par Robert Smith faisait son retour 3 ans après son concert à l’AccorHotels Arena et a choisi le Domaine de Saint-Cloud pour faire son seul et unique show français de l’année. Le résultat : plus de deux heures de concert à la scénographie impeccable et à la set list forcément réjouissante. Enchaînements de tubes et de solos électrisants, la groupe a prouvé qu’il était plus en forme que jamais. La foule était conquise et nous aussi.

Polo & Pan

Le duo français Polo & Pan était attendu par une foule toute acquise à sa cause. Paul Armand-Delille et Alexandre Grynszpan sont apparus sur la scène de la Cascade le samedi 23 août totalement prêts à faire voyager le public. Derrière eux, des écrans projettent des paysages et des routes tout en couleurs pastel, pendant qu’ils enchaînent leurs morceaux les plus efficaces tels que « Cœur d’artichaut ». Un voyage chill, planant et complètement en phase avec l’ambiance du festival. 

Two Door Cinema Club

Place au dernier jour où la fatigue se fait bien sentir. Heureusement, les Irlandais de Two Door Cinema Club montent sur la Grande Scène en milieu d’après-midi et livrent un live parfaitement maîtrisé qui nous a convaincus de nous remettre à danser sur des hits comme « Sun » ou « What You Know ». Seul bémol : on aurait aimé que le concert dure plus de 45 minutes. 

Foals

Pour finir le festival en beauté, rien de tel qu’un live de Foals. Le groupe britannique était en très grande forme ce dimanche 23 août sur la scène de la Cascade. Yannis Philippakis et ses acolytes ont achevé de réveiller les spectateurs avec un show son et lumière impeccable qui place définitivement Foals dans la cour des – très – grands.