La gare de Montrouge s’est transformée depuis le 18 juillet en Poinçon, un nouvel espace dédié à la culturel, au social et à la restauration.

Transformer des endroits inutilisés en lieux de vie où il fait bon vivre est devenu monnaie courante à Paris et dans sa région. Et c’est désormais au tour de l’ancienne gare de Montrouge d’effectuer sa mue pour devenir très un nouveau lieu culturel et festif appelé Poinçon (on comprendra la référence).

Située sur la petite ceinture, à l’angle de l’avenue du Général-Leclerc et de l’étroite rue de Coulmier, la gare abandonnée depuis déjà 74 ans compte une superficie de 400 m² intérieur et plus de 250 m² de terrasse.

Selon la description Facebook du lieu : « cette destination incontournable regroupe programmation culturelle et sociale, café et restaurant, expositions, événements et terrasse donnant sur la Petite Ceinture. Proposant une cuisine goûtue et saine avec des produits frais et de saison, il y fait bon travailler, déjeuner, dîner, participer à un débat citoyen, entendre une sélection d’artistes, ou simplement se retrouver ! »

Nul doute que le lieu sera un délicieux endroit de fête et de détente, Renaud Barillet, le patron de La Bellevilloise, étant aux commandes.

Cette nouvelle rénovation ferroviaire insufflée par l’association Sauvegarde Petite Ceinture s’annonce donc comme l’une des plus grandes nouveautés de cet été.

Et celle-ci est ouverte depuis le 18 juillet.


Poinçon

124 Avenue du Général Leclerc, 75014 Paris

Plus d’infos