Les co-fondatrices de la start-up Périodes ont lancé un crowdfunding pour atteindre leur objectif.

Lutter contre la précarité menstruelle qui touche encore un bon nombre de femmes aujourd’hui, c’est la mission que se sont données Margaux et Juliette, les créatrices de Périodes, une start-up qui souhaite mettre en libre-service des serviettes hygiéniques.

« Si les hommes avaient leurs règles, cela fait bien longtemps que les serviettes hygiéniques seraient remboursées par la sécu ». Si on ne saura jamais si cette phrase qu’on entend souvent s’avère vraie ou non, il existe bel et bien une certitude : les coûts pour les protections hygiénique sont encore bien trop élevés. 23000€, c’est en moyenne ce que dépensera une femme au cours de sa vie pour avoir accès à ces produits qui lui sont indispensables. Logique ? Pas vraiment.

C’est la raison pour laquelle les deux jeunes entrepreneuses ont décidé d’installer des distributeurs de serviettes hygiéniques en coton BIO dans les entreprises, les écoles et autres lieux publics. Bien entendu pour que celles-ci soient gratuites, ce sera aux établissements de prendre en charge les coûts de ces installations et de leur contenu.

Une idée intelligente qui a cependant besoin de soutien afin d’espérer voir le jour. Grâce à la plateforme Ulule, les fondatrices de Périodes ont donc lancé une campagne de crowfunding qui arrive à son terme très bientôt et qui servira à prototyper les premiers distributeurs qui seront dans le futur proposés aux institutions privées et publiques.

Un pas de plus vers l’égalité femme-homme et la gratuité des produits de première nécessité pour les femmes.


Découvrir la campagne Ulule