Che Malambo se joue à Bobino jusqu’au 21 avril.

Un coup de botte de cavalier et vous voilà parachuté en Argentine au pays des gauchos grâce à Che Malambo, un spectacle éblouissant à voir avant le 21 avril 2019 du côté de Bobino.

Danse argentine connue pour être la grande sœur du Tango, le Malambo est une danse nationale exclusivement masculine, créée au XVII ème siècle, où l’on croit reconnaître un cheval au galop dont la tradition nous ébruite la masculinité des gauchos, ces gardiens de troupeaux, éleveurs ou dresseurs de chevaux argentins.

Ainsi Che Malambo leur rend hommage en nous racontant cette existence dans la pampa entre hommes et chevaux, chacun moitié de l’autre et nous transporte dans un univers de cavaliers, de vigueur et de force. Le tout à travers la danse. Le rythme est renforcé par le bombo, le tambour avec lesquels les zapateados accompagnent les danseurs pour nous emmener sur les traces de cette danse habile et fougueuse parfaitement maîtrisée.

Tel le galop du cheval rendu encore plus puissant par le tournoiement d’un lasso (le boleadore) on assiste à un spectacle à la cadence folle où l’énergie masculine s’y trouve subtilement placée.

Che Malambo est donc une adaptation pleine de vitalité, qui porte en elle une très grande noblesse d’âme et qui nous fait gentiment quitter notre bitume parisien pour les grandes plaines de l’Argentine.