Et si vous sortiez des villes pour vivre en pleine nature ? C’est l’aventure que vivent de plus en plus de citadins.

Faire du feu, trouver de l’eau, se retrouver lorsqu’on s’égare dans les bois, survivre en milieu hostile… toutes ces choses paraissent bien éloignées du citadin moyen plus habitué à l’application Citymapper qu’à une carte de randonnée. Mais face à une incertitude grandissante quant à l’avenir de notre planète ou du modèle économique du pays, de nombreux français se dirigent vers plus d’autonomie et de nature afin de revenir vers un apprentissage de l’essentiel.

Il n’y a qu’à voir le succès de la dernière Survival Expo pour comprendre que le mieux consommer et le mieux vivre sont au centre des préoccupations actuelles. Face à une digitalisation accrue, comment apprendre à revenir à l’essentiel ? Comment se rapprocher des gestes simples et respecter l’environnement ?

© Unsplash

C’est pour répondre à ces questions qu’ont fleuries depuis quelques années de très nombreuses écoles proposant des stages de « vie dans la nature ». Du simple apprentissage des plantes présentes dans les bois au véritable camp de survie en passant par des week-ends plus spirituels de ressource et de connexion à la nature : il y en a pour tous les goûts.

C’est ainsi que le bushcraft, ou l’art de vivre dans les bois, s’est largement démocratisé. Représentant l’ensemble des techniques traditionnelles pour vivre dans la nature, de la connaissance des arbres à la fabrication d’un feu ou de l’installation d’un camp, cette pratique n’en finit pas d’attirer de nombreux curieux et curieuses le temps d’un week-end. L’Ecole d’Autonomie, Skol Louarn et bien d’autres proposent ainsi de se familiariser avec un environnement naturel pas aussi hostile qu’il n’y parait dans un style plus « débrouillard » que la simple randonnée.

Vous apprendrez alors à vivre en pleine nature tout en respectant cette dernière. Généralement accompagné par une personne expérimentée, vous pourrez ainsi participer le temps d’une journée, un week-end ou plus à une expérience inédite seul.e ou à plusieurs.

Et pour les plus férus d’aventure, sachez que certaines écoles proposent également des stages d’autonomie alimentaire ou de navigations naturelles.

Alors, à quand le départ pour les bois ?