L’exposition Rêve Électro, de Kraftwerk à Daft Punk aura lieu du 9 avril au 11 août 2019.

Rêvez, rêvez à plus de 120 BPM au printemps prochain grâce à La Philharmonie de Paris, qui consacrera une exposition aux musiques électroniques, de Paris à Berlin en passant par les clubs d’Ibiza et de Goa.

Cette rétrospective mise en musique par Laurent Garnier passera au crible le phénomène électro qui a envahi la planète depuis des décennies. Accompagnant la révolution numérique, née il y a presque trente ans dans des clubs underground de Chicago et de Détroit, la musique électro a depuis conquis l’Europe en s’offrant une image aussi hédoniste que politique. Détrônant la culture rock, se faufilant clandestinement dans les rave-parties, elle a su se faire une très large place dans le paysage musical international et est aujourd’hui une culture à part entière.

SQUARE CUBE, ÉTIENNE DE CRÉCY & 1 024 ARCHITECTURE © Yves Malenfer

S’alliant parfaitement à différents univers artistiques (arts visuels, cinéma, danse), l’électro possède également une dimension revendicative et politique que l’exposition prendra soin de développer. De la communauté LGBTQ à l’activisme des free-parties, les pouvoirs du mix, du remix et du sampling font résonner le militantisme et le nomadisme festif depuis de très longues années.

Construite en véritable expo-expérience, Rêve Électro, de Kraftwerk à Daft Punk émergera donc les visiteurs dans une bande-son qui revisitera toute l’histoire de l’électro, le tout baigné dans une installation lumineuse et sensorielle créée par les artistes 1024 Architecture.

On vous donne donc rendez-vous en avril pour découvrir cette exposition.


Plus d’infos