Actuellement disponible dans une partie de l’Ile-de-France.

Vous aussi avez la fâcheuse habitude d’envoyer directement vos appareils électroménagers à la décharge lorsqu’ils sont en panne ? Comme nous tous, pour vous justifier, vous n’êtes pas sans affirmer que « ça ne vous coûtera pas plus cher d’en acheter un nouveau que de le faire réparer !« . Eh bien sachez que l’excuse ne tient désormais plus avec Murfy.

Cette start-up créée en 2018 lutte contre l’obsolescence programmée de l’électroménager en vous proposant différentes solutions pour réparer votre lave-linge ou votre lave-vaisselle avant de penser à en acheter un nouveau. Partis du constat que sur 28 millions d’appareils électroménagers qui tombent en panne chaque année seuls 4,8 millions sont réparés, le co-fondateur Guy Pezaku et ses collaborateurs ont souhaité répondre à cette problématique.

linkedin

Ainsi, Murfy propose deux sortes de réparations. La première, par vous-même grâce à des tutos gratuits diffusés sur la plateforme. En effet, dans 60% des cas, aucune pièce n’est à changer et il suffit parfois de frotter un peu et de nettoyer l’appareil pour lui offrir une seconde vie.

La seconde fait appel à un réparateur qui se déplace chez vous afin d’identifier et de régler le problème au prix fixe de 75e. Seule la pièce (si pièce à changer il y a) vous sera facturée en supplément, si vous acceptez le devis lié à celle-ci bien entendu. Le rendez-vous se prend en ligne et si votre appareil retombe en panne dans les 6 mois après l’intervention, la nouvelle réparation est comprise. Autre bonne nouvelle, la start-up promet une intervention en maximum 48h afin de ne pas voir votre pile de linge sale pousser dans votre appartement.

Fonctionnant dans différentes villes d’Ile-de-France (Paris, Vincennes, Montrouge, Issy-les-Moulineaux, Pantin…), la start-up emploie en CDI ses réparateurs. Elle fonctionne comme une véritable entreprise sans faire le choix du freelance et donc de la précarité de l’emploi.

Alors la prochaine fois que votre machine tombe en panne, ayez le réflexe Murfy !


Découvrir la start-up