Ralph et sa meilleure amie Vanellope sont de retour le 13 février au cinéma et c’est un évènement à ne pas manquer.

Il y a près de 7 ans, nous faisions connaissance avec Ralph et Vanellope Van Schweetz, deux héros de jeux d’arcade qui faisaient tout pour réaliser leurs rêves. Dans Ralph 2.0, les deux meilleurs amis reviennent pour de nouvelles aventures survitaminées qui les emmènent sur les terres mystérieuses d’Internet où ils ne seront pas au bout de leurs surprises.

Si Les Mondes de Ralph était plutôt réussi, cette suite s’avère beaucoup plus aboutie et s’adresse presque davantage aux adultes qu’aux enfants. En utilisant Internet comme ressort principal de l’intrigue, Rich Moore et Phil Johnston se font plaisir côté références. Les publicités pop-up deviennent des petits personnages agaçants qui brandissent leur pancarte sous votre nez, la searchbar est un bonhomme violet qui tente de deviner la suite de vos phrases et les enchères d’eBay propose de se procurer un chips à l’effigie de Beyoncé.

Là où les studios Disney font encore plus fort, c’est lorsqu’ils se moquent de leurs propres films. La séquence avec toutes les princesses de la firme aux grandes oreilles est une merveille d’autodérision. C’est non seulement hilarant mais aussi très intelligent. La revanche de Blanche-Neige, Cendrillon & co se passe ici. Si vous le pouvez, on vous conseille d’ailleurs de ne regarder aucun extrait de cette partie avant de la découvrir.

Mention spéciale également à Slaughter Race, le jeu qui se prend pour Fast and Furious et qui abrite des personnages bien badass notamment Shank, pilote de course à la classe indéniable (et qui est doublée par Gal Gadot dans la version originale).

© 2018 Disney. All Rights Reserved.

Si certains déploreront les nombreux placements de produits, le film n’est pas une publicité géante et l’enjeu est bien plus émouvant qu’il n’y paraît. C’est véritablement l’amitié de Ralph et Vanellope qui est au cœur de Ralph 2.0 et les choix difficiles qu’elle entraîne. Sans atteindre l’émotion de Coco par exemple, les différentes couches de lecture du film ne vous laisseront certainement pas indifférents.

Un dernier conseil : restez bien après le générique du film pour découvrir quelques séquences bonus assez jubilatoires. Et rendez-vous dans les salles le 13 février prochain.