Détendez-vous et faites que la lumière d’aujourd’hui vous transporte dans cette absence de temps pour y redécouvrir vos instincts dénués de tout apprentissage avec Aujourd’hui, Sauvage du mercredi 6 au samedi 9 février 2019 au Centre Georges Pompidou.

Fabrice Lambert né à Grenoble en 1974  débute la danse au conservatoire de cette même ville et poursuivra au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers. Danseur, interprète, il crée sa compagnie l’Expérience Haarmaat, s’inspirant de poètes, cinéastes, philosophes et où  se croisent danseurs, musiciens, ingénieurs, plasticiens ayant une perception photographique de l’espace et du temps tout en jouant avec les lumières. Souhaitant ainsi parfaire et perfectionner l’élaboration de mise en scène.

Présenté dans de nombreux endroits et pays ( Festival d Avignon, Théâtre de la ville de Paris, la Biennale de Venise…), Aujourd’hui, Sauvage dévoile « La Pensée Sauvage », cette partie de nous encore à l’état brut, non polie, recouverte de ce voile où la lumière peine encore à percer pour « donner un corps » selon le poète Henri Michaux. Avec la complicité du réalisateur lumière Philippe Gladieux, du scénographe Sallahdyn Kahtir et des musiciens Mardi Havlicek et Benjamin Colin, le chorégraphe nous présente cet état sauvage entre l’insoumis et le soumis, l’innocence et la résignation.

Les corps se propulsent, se déchaînent sous les coups sonores perçant la scène de sauts, de pulsions. Les danseurs exultent, parlent et nous montrent ce besoin irrésistible de recherche vers les passages de la lumière afin de mêler l’énergie (la source) à la projection de la forme habitée par le corps en mouvement.

Sons, voiles, danseurs, toutes ces vibrations se confondent, s’unissent à cette intensité sans jamais dépasser la voie lumineuse des contraires, de l’ombre et de la lumière qui se succèdent, se rejoignent dans la transe pour au fil du temps redevenir cette impalpable énergie flottante sur le sol et nous faire ressentir qu’ensemble nous sommes arrivés à ce point de l’invisible pour repartir à zéro.

Un moment qui questionne, où l’on cherche, on croit savoir, puis doucement nous transporte à notre tour sur le voile de la recherche.


Spectacle dans le cadre du Festival Faits d’Hiver

Découvrir le festival