L’humoriste revient sur scène avec un nouveau spectacle qui ne déçoit pas.

Après un mois de rodage, Nora Hamzawi revient officiellement avec un nouveau spectacle qu’elle jouera tous les jeudis, vendredis et samedis au théâtre Le République. Si l’humoriste a mis un peu de temps pour écrire ce deuxième one-woman-show, c’est surtout, de son propre aveu, par flemme. Car même si sa carrière a bien évolué en trois ans, Nora Hamzawi n’a pas tant changé que ça. En tout cas, pas le personnage qu’elle incarne sur scène. Elle est toujours celle à laquelle on peut très facilement s’identifier, qui a mille angoisses à la minute, qui aime se plaindre et qui préfère passer ses journées sous sa couette à regarder Netflix en faisant défiler son fil d’actu Instagram tout en se plaignant de le faire.

Son premier spectacle était hilarant par sa capacité à nous renvoyer à notre propre quotidien et à des situations que l’on avait tous déjà vécues au moins une fois. C’est pareil dans ce nouveau show où l’humoriste pointe avec beaucoup de dérision des comportements absurdes que l’on peut avoir ou des remarques agaçantes que l’on entend un peu trop souvent. Mention spéciale à la pote qui a un chemin de table, à celle qui « laisse couler » ou celle qui se lamente de voir que ta vie sexuelle n’est pas au beau fixe, et qui ne se gêne pas pour te le rappeler dès qu’elle te voit.

Nora Hamzawi aborde aussi de nouveaux thèmes comme sa maternité, la routine amoureuse ou le côté pervers des réseaux sociaux. Elle se lâche aussi beaucoup plus lorsqu’elle parle de sexe – le spectacle est d’ailleurs déconseillé aux moins de 15 ans – et c’est forcément hilarant. Avec un débit de parole toujours aussi impressionnant de rapidité, l’humoriste enchaîne les vannes pendant un peu plus d’une heure, perds toujours quelques mots en route et reste la fille drôle et attachante avec qui on imagine bien se marrer en terrasse.


Retrouvez Nora Hamzawi sur scène tous les jeudis, vendredis et samedis au République et en tournée