La série d’Amy Sherman-Palladino est toujours aussi brillante.

En début d’année, on vous donnait 3 bonnes raisons de regarder la formidable première saison de The Marvelous Mr Maisel. Si vous êtes à jour, vous vous souvenez sûrement de Midge Maisel, jeune new-yorkaise aisée qui se lançait dans le stand up après s’être fait tromper par son mari. Grâce à son talent et sa manager Susie, elle arrivait à se faire une place dans le monde bien sexiste de la comédie, en cachant ça à tout son entourage.

Dans cette 2ème saison, Midge compte bien poursuivre sa carrière et aller jusqu’au bout des galères, des shows pas payés et d’une tournée un peu foireuse. La série créée par Amy Sherman-Palladino garde son très haut niveau et se révèle encore plus drôle et touchante dans ces 10 nouveaux épisodes.

Le duo Midge/Susie fonctionne toujours aussi bien grâce à ses formidables interprètes Rachel Brosnahan (qui avait remporté un Golden Globe bien mérité l’année dernière) et Alex Borstein qui ont encore tout le loisir de révéler leur potentiel comique. C’est un plaisir de les retrouver et de voir leur relation évoluer pour le meilleur et parfois pour le pire.

L’une des prouesses du show est aussi de rendre fluide les scènes de groupe où les Maisel et les Weissman se renvoient la balle en permanence. Le débit de parole est d’une rapidité impressionnante et participe à la dynamique de la série qui ne faiblit jamais. Tout comme la mise en scène qui privilégie les travellings pour suivre au plus près la vie constamment en ébullition des personnages. Mention spéciale aux moments particulièrement savoureux et hilarants qui se déroulent dans les Catskills. 

© Amazon

On notera aussi que l’histoire d’amour entre Midge et le docteur Benjamin Ettenberg (excellent Zachary Levi) est très bien amenée. Et bien que l’on sait assez rapidement où elle mènera, l’humour et la légèreté qui se dégagent de cette relation fonctionne à merveille. Elle permet aussi d’accentuer l’indépendance de Midge qui, bien qu’elle adhère elle-même aux normes sexistes de la société, ne laissera personne l’empêcher de monter sur scène. 

La force de la série réside donc toujours autant dans l’intelligence de ses propos sur la place des femmes dans les années 1960, les différences de classes sociales et l’hypocrisie des Américains qui ne peuvent pas entendre une femme prononcer le mot « enceinte » dans un stand up sans crier au scandale. Et si The Marvelous Mrs Maisel est parfaite du côté humoristique, elle l’est aussi lorsque les intrigues se veulent plus émouvantes. En témoigne la fin de la saison qui ne pourra certainement pas vous laisser indifférent.

Une vraie réussite à voir dès maintenant sur Amazon.