Après une formidable première saison auréolée de succès, il aura fallu attendre un an et demi pour découvrir la suite de Dix pour cent. C’est donc avec joie que l’on retrouve nos agents de star préférés dans des aventures pas très glorieuses mais toujours aussi drôles et inspirées. Pour rappel, on avait laissé Mathias, Andréa, Gabriel, Arlette et les autres dans une passe plutôt difficile. Après la mort de leur patron, les difficultés se sont enchaînées et l’agence ASK était au bord de la faillite. Dans leur vie sentimentale, ce n’était pas mieux non plus. Andréa s’est fait larguer, Mathias allait probablement divorcer et seul Gabriel semblait avoir trouvé l’amour avec Sofia.

Dans la saison 2, la série amorce une nouvelle dynamique avec l’arrivée d’Hicham Janowski, jeune millionnaire qui devient actionnaire majoritaire d’ASK. Ses méthodes vont bousculer l’agence et ne plairont pas forcément à tout le monde. La plongée dans les coulisses du cinéma français se poursuit et les personnages continuent leur évolution. Ils rament toujours autant mais restent indéniablement attachants. En particulier Andréa qui se dévoile sous une autre facette et qui confirme notre amour éternel pour Camille Cottin. L’hilarant Hervé, Noémie et Camille ont des storylines touchantes qui les propulsent un peu plus dans la lumière. L’humour et le cynisme de la plume de Fanny Herrero (entre autres) n’ont pas disparu et les punchlines sont savoureuses.

Si la saison 1 avait réuni de très beaux guests, la saison 2 a des invités tout aussi prestigieux. Virginie Efira, Juliette Binoche, Guy Marchand ou encore Isabelle Adjani ont répondu présents pour des rôles où l’autodérision est de mise. La série n’oublie pas de vivre avec son temps puisque le Youtubeur Norman Thavaud apparaît dans l’épisode 3 et souligne l’arrivée de cette nouvelle génération déroutante sur laquelle il faut compter. À noter un Julien Doré excellent en réalisateur de comédie musicale érotique. Le show développe également un féminisme bienvenu en traitant avec une extrême justesse le manque de réalisatrices dans le cinéma, le traitement différent réservé aux actrices et rappelle surtout qu’une femme n’a pas à se faire dicter ce qu’elle doit faire avec son corps. Et ça, ça fait vraiment du bien.

Seul bémol, 6 épisodes c’est vraiment trop peu et l’attente jusqu’à la saison 3 – déjà confirmée – sera difficile. On ne vous donnera donc qu’un conseil : ne ratez pas le début de la saison 2 de Dix pour cent diffusée le 19 avril à 20h55 sur France 2. Si vous êtes trop impatient (comme moi), le premier épisode est déjà dispo en exclusivité ici et toute la saison peut d’ores et déjà s’acheter par là.