Legion raconte l’histoire de David Haller, le fils schizophrène du professeur Xavier, un homme sujet depuis l’adolescence à une maladie mentale. Au cours d’un de ses nombreux séjours en hôpital psychiatrique, une étrange rencontre avec un patient lui fait réaliser que les voix qu’il entend et les visions auxquelles il est confronté pourraient se révéler vraies. 

On avait déjà été séduit par l’univers Marvel en série sur Netflix avec Luke Cage, Daredevil et Jessica Jones, les Defenders qui seront bientôt réunis face à  Sigourney Weaver comme adversaire. Mais pour le moment  ce sont les mutants dont il est question sur cette nouvelle série diffusée depuis quelques semaines sur la chaîne FX (appartenant par ailleurs à 21st Century Fox, en partie détenteur des droits des X-Men).

On se plonge alors dans les méandres de l’esprit de David, ce jeune homme persuadé que ses pouvoirs ne sont en réalité qu’une invention de son esprit malade. Sombres, cyniques, décalés et visuellement travaillés, difficile de ne pas être immédiatement captivé par les premiers épisodes de Legion. Porté avec juste ce qu’il faut de folie par son interprète principal Dan Stevens (qui fera une apparition dans La Belle et la Bète et Colossal en 2017), la série évite les pièges de l’habituel super-héros pour tendre vers un univers plus décalé et ténébreux, n’hésitant pas parfois à caresser du bout du doigt crochu la fiction horrifique.

©Marvel / FX

Car si le personnage et ses compagnons font face (comme souvent) à une troupe de bad guys souhaitant éliminer les mutants trop puissants, le véritable ennemi se trouve en réalité être l’esprit du héros lui-même. Symbolisé notamment par ce « démon aux yeux jaunes » sorti tout droit d’un cauchemar de Tim Burton (et affolant déjà la toile), les peurs de David se trouvent être le sujet central de ces premiers épisodes plus que réussis.

Particulièrement addictive, la série propose dès les premiers épisodes une palette de récits plus passionnants les uns des autres et qui trouvent leur force dans les différents genres cinématographiques qu’ils empruntent. Ainsi Legion est une série qui s’amuse à nous perdre dans la forme comme dans le fond afin de mieux nous intriguer. Aussi complexe que son personnage et proposant de nombreuses pistes de lecture, Legion s’affiche immédiatement comme le TV Show à suivre en ce moment.