Chinese Man 

Shikantaza (Album)

On ne va pas se mentir… Le retour de Chinese Man est un plaisir à mettre rapidement dans le creux de vos oreilles curieuses. Car, autant vous le dire directement, ce nouvel opus emporte tout sur son passage notamment grâce au génie de composition de ces trois compères et à des coopérations avec de nombreux artistes à commencer par Kendra Morris ou encore Dillon Cooper. Puissant, élégant, pour ne pas dire excellent, Shikantaza nous transporte à travers le monde entier et prouve une nouvelle fois, comme si cela était réellement nécessaire, le talent du trio . Portant le nom d’une position utilisée dans la méditation japonaise, cet album est un seize titres qui transpirent la good vibes et nous fait du bien par tous les pores.

Notre petite préférée: Liar

[hr gap= »40″]

Peter Peter 

Noir Éden (Album) 

La voix reconnaissable entre mille, Peter Peter susurre à notre oreille dans un nouvel album  qui fait suite à  Une version améliorée de la tristesse , sorti il y a quelques années. Le canadien d’origine, désormais sédentarisé à Paris, nous livre un treize titres brûlant marqué par les nouveaux questionnements et démons qui l’habitent. Sensible, électronique et mélodique Noir Éden est une mise en apesanteur vertigineuse et poétique s’écoutant sans relâche tant son contenu est addictif. On retrouve alors avec plaisir la délicatesse et la somptuosité avec laquelle Peter Peter se joue des mots et des verbes tout au long de cet album.

Notre petite préférée: Venus 

1 2