La La Land. Difficile de passer à côté de ce film ces temps-ci. Entre les récompenses aux Golden Globes et celles annoncées aux Oscar à la fin du mois avec pas moins de 14 nominations, le film de Damien Chazelle et d’ores et déjà un succès. Porté par Emma Stone et Ryan Gosling, le long-métrage raconte les déboires et les rêves de réussite d’un couple d’artistes, dont l’un veut ouvrir un lieu de jazz tandis que l’autre souhaite depuis toujours devenir actrice.

©SND

Très vite on retrouve l’obsession du réalisateur de Whisplash pour la musique, dont il sait si bien parler, filmer et magnifier  à l’aide une bande sonore totalement exquise. Et c’est tant mieux, car La La Land est avant une comédie musicale rayonnante et solaire, qui trouve sa qualité première dans ses petits défauts ! Les voix ne sont pas nécessairement puissantes et les pas précis mais c’est justement là que se trouve le charme d’un film qui dépoussière le genre auquel il appartient, tout en lui rendant hommage.

©SND

Car oui ici on danse, on chante et surtout… On aime ! On plonge ainsi dans l’univers particulièrement difficile d’Hollywood à travers le regard d’un jeune couple interprété par Emma Stone dont on ne finit jamais de se lasser et Ryan Gosling, qui lui donne une nouvelle fois  la réplique après Crazy, Stupid, Love et Gangster Squad. La complicité entre les deux acteurs transpirent et nous transportent gentiment dans un univers fantaisiste et agréable… durant plus de deux heures.

Bien que le scénario ne se concentre pas sur l’originalité, force est de constater que malgré cela, le long-métrage possède une poésie et un onirisme gracieux qui en font un objet de cinéma dont on s’attache en un instant. Tendre, romantique, drôle et lumineux, La La Land est une oeuvre qui, à défaut d’être révolutionnaire, remplit le plus beau rôle qui soit : celui de faire du bien à ses spectateurs.  On n’en ressort léger, souriant et détendu, avec l’envie d’aimer, de chanter et de croire en ses rêves, aussi fous ou banales soient-ils !

[hr gap= »40″]

Sortie en salle ce mercredi 25 janvier

Consultez les horaires

[hr gap= »40″]