Lorsqu’on voit Manon et Julien, du duo 21Juin, on sent tout de suite une incroyable complicité entre ces partenaires aussi bien dans la vie que sur scène. Une rencontre drôle et décontractée avec ce couple d’artistes sélectionné parmi les 100 finalistes du Ricard S.A Live Music .

Comment est ce que vous vous êtes rencontrés ?

Manon: J’étais à Annecy et je suivais une formation de communication dans l’évènementiel. Et un 21 juin, j’aidais à organiser la fête de la musique et je devais être la nounou des musiciens qui venaient jouer, dans lesquels se trouvait Julien.

Julien : Et comme elle était une très bonne nounou,  j’ai pris un forfait long terme.

Manon : C’est sur puisque je suis tombée amoureuse de lui ! Donc je suis m’installée à Paris quelques mois après… Et depuis, ça fait 5 ans qu’on est ensemble.

Julien: A la base on était juste en couple. J’étais déjà dans le milieu musical mais Manon absolument pas, elle n’avait même jamais chanté avant, à part dans sa douche ! (rires) Et un jour, je répétais un morceau, elle faisait les harmonies et j’ai eu une sorte de révélation, donc je lui ai demandé si elle ne voulait pas  faire les choeurs avec moi sur scène.

Manon: Ce à quoi j’ai répondu non ! Mais il m’a convaincue, bien que piégée soit un terme plus approprié. Il m’a emmenée à un plateau TV sur lequel il devait chanter et il m’a entrainée avec lui sans que j’ai eu le temps de comprendre ce qu’il se passait. Je me suis retrouvée à chanter devant un fond vert, je peux te dire que c’était initiatique !

Julien : Puis on a fait d’autres concerts ensemble et pas mal de gens nous ont dit qu’ils avaient beaucoup aimé notre complicité sur scène donc ça nous a fait cogité encore plus et on a décidé de lancer un vrai duo, ce qui rendait les propos des chansons bien plus intéressants. J’aime parler de séduction, d’amour, de relation à l’autre et à deux on peut créer un véritable dialogue ! Donc  le projet  est né le 21 juin dernier.

J’imagine que c’est pour cette raison que vous vous appelés 21Juin.

Julien : Oui, c’est une date symbolique puisqu’on s’est rencontrés un 21 juin et qu’on a commencé le duo ensemble un 21 juin également. Et puis on aime beaucoup faire de la musique solaire, on a envie de véhiculer de la chaleur et du positif, donc c’était un nom qui, pour nous, était parlant !

Vous avez sorti un premier titre « Peau de vache » qui s’accompagne d’un clip cliquable réalisé par Etienne Fu-Le Saulnier, pourquoi avoir choisi ce format pour une première vidéo ? 

Julien: On ne veut pas se positionner comme des artistes inaccessibles. On est un couple, on s’aime, on se dispute, on délire comme tout le monde donc on voulait tout montrer dès le début du projet. On aime pouvoir emmener les gens dans nos coulisses ! C’est pour ça qu’on a voulu mettre le making-of de chaque prise, pour qu’ils puissent comprendre l’envers du décor.

Manon: On veut rester naturel et ne pas ressembler à certains duos qui paraissent totalement froids, à la The Kooples. Quand j’étais petite j’avais toujours envie de savoir ce qu’il se passait derrière la caméra, je voulais toujours découvrir les coulisses quand je regardais un clip ou un film, surtout le film des Spice Girls avec le bus de tournée !

Julien: Il faut savoir  que Manon fantasme sur les bus de tournée ! Pour elle son objectif n’est pas de vendre des albums ou de faire des concerts c’est simplement d’avoir un bus ! (rires)

Manon: Mais je trouve ça absolument génial ! J’ai vu celui que Gérald De Palmas avait … Je veux le même.

21juin_visu3

En attendant le bus de tournée, vous avez été sélectionnés il y a peu dans le top 100 du public pour le Ricard S.A Live Music ! Félicitations d’ailleurs !

Julien: Merci ! La veille de la sélection, on avait une bonne place mais on s’était aperçu qu’on ne finirait pas dans le top 100, donc  on a fait une grosse campagne autour de nos contacts sur les réseaux.

Manon: On a fait une belle campagne de harcèlement tu veux dire ! (rires) Non vraiment on a eu un nombre de partages incroyables, les gens se sont mobilisés à la dernière minute et en très peu de temps, ça nous a fait extrêmement plaisir ! D’ailleurs, je pense que pour les remercier on pourra les inviter dans le bus de tournée !

Julien : Tu vois qu’elle fait une fixette ! En tout cas on est ravis, parce que c’est une belle victoire. On va être écoutés par de nombreux professionnels, des tourneurs, des producteurs, des gens de maisons de disque, donc même si on n’arrive pas finaliste, ça sera déjà génial ! Et puis on est placés à chaque fois en premier sur le site vu que notre nom commence par des numéros, donc ça nous fait une belle visibilité !

Manon : C’est un bon contre-pied à tous ceux qui nous disaient que le nom « 21Juin » serait un enfer pour le référencement… Ce qui n’est pas faux non plus !

C’est vrai que si on vous recherche sur Google en tapant les mots clés « 21 juin » « musique »… On ne vous trouve pas du tout immédiatement !

Julien : C’est pour ça qu’on s’appelle « 21 juin le duo » sur Internet, afin qu’on puisse nous trouver plus facilement !

Manon: Mais remarque, lorsque tu nous cherches on te fait découvrir des dizaines et des dizaines de pages Google sur la fête de la musique dans lesquels tu peux découvrir d’autres groupes avant de nous trouver ! C’est quand même super altruiste de notre part ! (rires)

Et n’est-il pas trop dur de vivre ensemble, chanter ensemble et tout faire ensemble ?

Julien : Si, c’est difficile on ne va pas te mentir. C’est beaucoup de partages et de très bons moments mais aussi beaucoup d’interrogations et de prises de tête, de désaccords et de débats. On fait énormément de débats à la maison, on est une vraie équipe politique. Il ne nous manquerait plus que les pupitres et ça deviendrait un  Juppé-Fillon ou un Valls-Montebourg super vite !  (rires).

Manon : Après chacun enrichit l’autre avec ses idées, ses différences. Chacun trouve de nouvelles insultes à balancer à l’autre aussi parfois !

Julien:  Blague à part on est vraiment complémentaire et on s’aime, donc même si c’est difficile ça n’en est pas moins génial !

Manon : Et franchement il n’y a pas meilleur test pour un couple que de se mettre à travailler ensemble. C’est comme d’avoir un enfant ! 

Que peux-t-on vous souhaiter pour 2017 ?

Manon: Ils se passent déjà des super choses. Donc on souhaite que ça continue sur cette lancée et que la bienveillance que les gens nous offrent soit toujours présente, même si le projet grandit. C’est agréable de voir des gens qui sont touchés par le projet, l’histoire, la musique, les textes, ça nous porte tellement qu’on ne veut pas le perdre.

[hr gap= »40″]

** Rejoignez 21Juin sur les réseaux sociaux **

[hr gap= »30″]