De l’allégorie de la légèreté à l’allégresse : PAVANE nous fait planer sur des airs mélodieux avec un retour à l’état sauvage.

PAVANE c’est le projet musical de deux frères qui font se rencontrer, en toute délicatesse, la musique électronique avec celle française et classique du XXème siècle. Mais on pense que la carrière artistique et talentueuse de la fratrie cache surtout une vocation pour l’ornithologie.

Avec la pochette de l’EP de 2014 L’échappée où se prélasse des flamands roses dans un Eden, l’hypothèse prend doucement son envol, elle se gonfle pleinement avec ce dernier titre clipé : « Plumes ». Le nom évoque directement l’oiseau, lui qui a une « vie pure et d’eau fraiche », et on retrouve cette vitalité qui frôle la métaphysique zen dans le clip bucolique réalisé par Ronan Tronchot, l’un des frères.

PAVANE - L'échappée EP

PAVANE – L’échappée EP

Avec l’étymologie espagnole du nom PAVANE, signifiant « paon », on se surprend à retrouver les ornements colorés dans les sonorités d’une musique instrumentale finement mêlée aux machines synthétiques, et dans la vidéo, les plumes blanches volent et défient les lois de la gravité pour s’envoler à la cime des arbres.

En faisant l’économie d’acteurs, et sans décor autre que la forêt, on capte l’essence de l’idée romantique du projet, teinté à l’image d’un chamanisme candide dans un éloge à la nature au renfort de flute traversière angélique. En personnifiant des plumes, PAVANE révèle les chorégraphies primaires du vent, comme une métaphore de la musique classique qui peut être révélée sous une nouvelle forme artistique, sans en briser la poésie.

Et pour rester sur la résonance poétique, on a des échos d’extraits de film de Terrence Malick, notamment The Tree Of Life qui nous viennent dans cette contemplation d’une nature empreinte de métaphysique, ou on se souvient de l’extrait VHS que montre Ricky à Jane dans Amercian Beauty (Sam Mendes) : la beauté fondamentale de la danse d’un sac plastique pris dans un tourbillon.

L’expérience est un retour à l’état sauvage, dépourvue de toute connotation agressive, et résolument aérienne, comme un vol d’oiseau que semble constamment récolter et imiter PAVANE.