Il fait froid, la pluie ne cesse de tomber et on se sent tout déprimer. Mais votre fidèle magazine et serviteur COCY est là pour vous réchauffer grâce à quelques plans à trois bien sélectionnés.

Inutiles de laisser son esprit mal tourner, il est ici question de musique et de dix trios français qui vous feront du bien à leur manière, promis.  

Radio Elvis. Pierre, Manu & Colin

Du rock à texte, une sensualité qui transpire des rifts de guitares, une poésie. Après le Printemps de Bourges et la sortie de leur dernier album « Les Conquêtes » ces trois là montent, montent, mais n’ont pour le moment pas l’air de vouloir redescendre.

Aglaska. Hugues, Louis & FH

Musique enivrante et imagée, le trio venu des Yvelines vous propose un voyage électronique des plus séduisants. Dernièrement de passage sur la scène du Bus Palladium, la pop expérimentale d’Aglaska n’a pas fini de vous faire voyager.

Squid and the Stereo. Diane, Squid & Arok

Le corps, l’esprit, l’âme, lorsque ce trio est sur scène, c’est votre être tout entier qu’il fait danser. Rythmes terriblement efficaces, électro transgenre allant parfois rendre visite au rap, en cas de coup dûr, relevez la tête, écoutez l’un de leurs EPs et foncez !

 

Amoure. Nicolas, Julien & Thibault

Finalistes du Prix Ricard Live, les strasbourgeois vous réchaufferont le cœur à coup de Plage et de Magie offrant à votre été sa future bande originale, faites de rythmes doux, de belles envolées et de paroles voluptueuses.

 

dOP. Clément, Jonathan & Damien

Les compères parisiens n’en sont pas à leur premier coup d’essai puisque le groupe a vu le jour en 2007, soit il y a presque 10 ans. Des mélanges en tout genre, une musique organique et une folie, celle de trois génies qui sortent un nouvel EP qu’ils feront découvrir à la fin du mois, aux Solidays.

Vendôme. Ronan, Baptiste & Yoann

Rêve et nostalgie se construisent au fil d’un premier EP à la pop suave et au premier clip particulièrement poétique. Laissez vous porter et en cas de coup de cœur il est toujours possible d’aller leur donner un coup de main pour leur projet futur en cliquant juste ici.

 Ambrøse. Adrien, Félicie & Alexandre

Ce sont un peu nos chouchous et on ne pouvait pas écrire un article sur les trios français sans y évoquer ces amoureux transis. Nos rockeurs au cœur-guimauve, sont d’ailleurs de retour en studio pour un second EP qui sera à coup sûr aussi planant et irrésistible que le premier.

Odezenne. Alix, Mattia & Jacques

Energie folle en live, textes bien sentis, sonorités éclectiques l’engouement pour le groupe ne fait que s’accroitre, et on comprend. Qu’on aime ou qu’on déteste, force est de constater qu’Odezenne a tout embarqué sur son passage cette année et puis au final, comme ils le disent si bien : « Si tu es ludique, lubrique, kubrick, liquide, bienvenue ».

Jabberwocky. Emmanuel, Simon & Camille

Un passage à La Cigale et dans de nombreuses salles de concert en France, des programmations en festival, les jeunes étudiants en médecines ne s’arrêtent plus de grimper eux aussi. Présentant un univers aussi onirique que dansant.

Midnight Locomotive. Diego, Sam & Jean

 

« La musique de nuit » des Midnight a cette particularité que lorsqu’elle se glisse entre les interstices de votre oreille et se dirige insidieusement dans vos tympas, elle agite immédiatement votre sérotonine. Ajoutez à cela le charisme du trio sur scène… C’est ce qu’on appelle de la séduction musicale déloyale.