Pour un One-Man Show réussi il n’y a pas de magie, il faut faire rire. Et François Martinez l’a bien compris dans « J’ai fait disparaître ma femme » en ce moment au théâtre des Blancs Manteaux.

Il est magicien et se fait appeler le grand Francesco Martini, mais à force de découper sa femme qui est aussi son assistante, elle est partie, en emmenant Garcimore son jeune fils.

François Martinez nous raconte sa vie de famille, les reproches que lui fait son ex et en profite pour alterner avec brio humour et magie. A travers ses tours il raconte comment il a rencontré sa femme, comment il aide aujourd’hui son fils à s’endormir et nous parle d’un plan pour récupérer celle qu’il aime. Pour la faire revenir, il est prêt à tout !

L’humoriste épate, fait rire et nous laisse sans voix devant son talent de magicien. Il aime jouer avec son public, le fait participer, et révèle au passage certains tours qu’on ne manquera pas de reproduire en soirée pour épater les potes.

En revanche ce ne sont ni des colombes, ni des lapins qu’il fait apparaître sur scène mais bien un hamburger, des frites et du soda. Il ne fait pas non plus de petits chiens avec son ballon de baudruche, mais fabrique une coque de téléphone plutôt originale.

Un moment magique à passer en famille ou entre amis du dimanche au mercredi.

[hr gap= »10″]

J’ai fait disparaître ma femme

jusqu’au 29 juin au Théâtre des Blancs Manteaux

15 rue des Blancs Manteaux, 75 004 Paris

François martinez photo

Crédit Couverture: ©Christophe Passenaud

Contributrice : Chloé L