Tous les samedis de mai, Rubén Molina et sa compagnie enflamment le théâtre du Marais avec le spectacle « Nuit Flamenco ». Attention chaleur, Andalousie et enivrement.  

Le spectacle s’ouvre sur un long voile noir qui habille une silhouette, allongée sur le sol. La musique, douce, s’élance tandis que le corps de la danseuse Gabriela Gomez se met en mouvement. Immédiatement, le chorégraphe impose sa volonté de moderniser un art : le Flamenco, en proposant une lecture contemporaine dès l’ouverture.

Et puis soudain les talons claquent. Rubén Molina et Alejandra Hernandez entrent en scène. A chaque coup donné au sol, c’est notre cœur qui s’emporte, c’est l’énergie de la danse qui nous traverse. La chaleur de l’Andalousie envahit alors le théâtre. Les genoux fléchissent, les mains se soulèvent, les robes volent et les bustes sont droits. En fermant les yeux, on se laisse voyager vers les montagnes, la nature et la beauté du Sud de l’Espagne grâce à la voix si particulière du chant flamenco.

De part et d’autre de la salle, le public s’extasie, applaudit, encourage à coup de « Ola ! ». On n’avait pas ressenti une telle chaleur et un tel enthousiasme dans une salle de théâtre depuis très longtemps. A la manière d’une batterie, on se recharge d’émotion et de force grâce à un spectacle sans fioriture, sans artifice autre que les muscles du corps.

Que vous soyez ou non adeptes de cette danse, l’incroyable technicité et l’énergie folle avec laquelle ils dansent vous font immédiatement succomber tant « Nuit Flamenco » est un spectacle qui fait du bien.

Orchestré par Rubén Molina, celui-ci a su brillamment revisiter le Flamenco, offrant aux danseuses, chanteuse et guitariste, la place que leur talent mérite.

Un spectacle bon pour la santé et le moral. 

[hr gap= »20″]

Tous les samedis de mai et mardi 21 juin

Nuit Flamenco - Rubén Molina