Le festival du Cinéma Israélien se déroulera du 29 mars au 5 avril 2016. D’habitude présenté par le Cinéma des Cinéastes, le festival est délocalisé cette année aux 7 Parnassiens. Organisé par Charles Zrihen comme tous les ans et, parrainé cette année par Francis Huster et Steve Suissa, cette seizième édition promet de nombreuses découvertes.

Le cinéma israélien se démarque des autres cinéma. On y parle, avec humour et légèreté de violence, de guerre, d’immigration, de passé, de futur, de famille et de douceur. C’est un cinéma où les émotions à fleurs de peau, viennent réveiller l’espoir qui sommeille en nos coeurs.

Dans une société clivée, les artistes parlent d’un quotidien douloureux et, racontent avec une poésie sauvage la vie d’une jeunesse en mal de repères et d’une vieillesse enfermée dans un passé culturel. Sans tabous mais cachés derrière leur caméra, les cinéastes dénoncent, montrent, disent et racontent les émotions qui traversent ce jeune pays.

C’est un cinéma qui se différencie des autres car la peur habite les films mais elle n’empêche de dire, bien au contraire, elle est le moteur de cet art. Le cinéma israélien permet d’exprimer les contradictions d’une culture qui se questionne sans cesse. C’est un cinéma tendre et violent, emprunt de cette dualité qui nous régit. En adoptant le style du documentaire, les artistes israéliens se rapprochent d’une vérité qu’ils nous exposent brutalement.

p2

Pendant une semaine plus d’une quinzaine de longs-métrages de fiction, de documentaires et de courts-métrages seront projetés en la présence des réalisateurs, des acteurs et des équipes organisatrices du festival pour permettre un dialogue concret et direct entre les artistes et les publics présents lors des projections.

Les places se réservent directement au cinéma les 7 parnassiens à partir du 30 mars 2016.

[hr gap= »10″]

https://www.facebook.com/Festival-du-Cinéma-Israélien-de-Paris-277828928944055/

p1

[hr gap= »10″]