Deux hommes se réveillent dans une salle de réanimation. Ils ne se connaissent que depuis quelques instants, mais ils ont cette idée folle de fuguer de l’hôpital pour entreprendre une promenade des plus insolites, ponctuée de péripéties toujours plus surprenantes…

ob_9929ce_capture

Tendre et drôle. Voici comment on pourrait résumer cette pièce de Samuel Benchetrit déjà jouée il y a dix ans par Louis Trintignant et Roger Dumas. Aujourd’hui, Guy Bedos et Philippe Magnan reprennent le flambeau pour le meilleur !

Irrésistibles, les deux comédiens brillent par leur cynisme et l’efficacité avec laquelle ils incarnent des personnages tour à tour irresponsables, égoïstes mais terriblement attachants tout au long de ce road trip du troisième âge.

On s’aperçoit très vite que toutes les générations sont dans la salle car, qu’ils vous rappellent vos grands parents, vos parents ou bien vous-même, les personnages créés par Samuel Benchetrit  parlent à tous. Avec tendresse, Moins 2 dresse le portrait d’hommes seuls face à la maladie qui, au fil du temps, laissent tomber le voile sur leur fragilité et les regrets accumulés durant leur existence.

En nous faisant rire, le metteur en scène démontre l’importance d’agir au bon moment, de comprendre ses erreurs et la possibilité,  même au dernier moment, de se rattraper au près des gens qu’on aime !

Au bout d’une heure et demie, on finit donc comme les deux personnages, assis face à une pièce fascinante et dont la mise en abîme finale, poétique et tendre, nous laisse avec cette agréable impression d’avoir passé un excellent moment.

Moins 2, jusqu’au 15 novembre 2015 au Théâtre Hébertot, 78bis Boulevard des Batignolles, 75017 Paris