La serviette est sur les épaules, les tongs sont aux pieds. Lunette de soleil sur le nez et la crème solaire dans une main, vous voilà prêts à aller allonger votre corps sur le sable chaud.

Mais l’été apporte toujours son lot de questions existentielles : l’eau sera-t-elle bonne? A quelle heure est l’apéro ? La trace du maillot n’est elle pas trop haute ? Mais surtout… Ai-je le bon livre pour la plage ? Comme on pense à vous chez COCY, on s’est dit que nous n’allions pas laisser cette dernière question sans réponse…

 Alors si vous devez n’en choisir qu’un : Le Paradis des animaux, de David James Poissant.

Sorti en 2014, le livre de ce jeune écrivain américain est un concentré d’histoires, d’amour et de folie. Divisé en onze nouvelles aux tailles variées, ce recueil séduit par sa facilité à dresser le portrait de personnages tous plus particuliers les uns des autres.

Du père frustré au frère donnant ses chaussons à un loup, l’auteur raconte avec humour la vie d’hommes différents, tout du moins un moment dans la vie de ces hommes. Au départ êtres ordinaires face à des choix ordinaires on comprend très vite que Poissant aime placer ses personnages au bord du précipice. Tous sans exceptions vont vivre avec le lecteur un tournant dans leur vie.

Alors, on sourit, se choque, s’attendrit à travers ces lignes et ces nouvelles où les animaux sont parfois plus humains que les hommes eux-mêmes, les confrontant à leurs joies, leurs peines, leurs rancoeurs ou tout simplement à ce qu’ils sont.

Le Paradis des animaux fait donc partie de ses livres qu’on peut lire et relire sans fin car rien n’est figé. Ouvrez-le et partez à la recherche du moment de vie, qui plus qu’une fiction, vous renverra avec ironie au propre choix que l’on fait tous afin de devenir meilleur