Pour le bien de votre mental et de votre énergie intérieure (au final, COCY c’est un peu du para-médical), il est important de renouveler de manière régulière la playlist de votre téléphone avec de nouveaux albums ou EP qui méritent clairement votre attention. Alors que vous soyez plutôt électro, rock ou chanson française, on s’efforce de vous faire découvrir chaque semaine des nouveautés afin que vous puissiez vous immerger dans des sonorités agréables et addictives. Alors voici notre sélection pour cette semaine.

Minuit

Vertigo (Album)

Pour leur tout premier album Minuit frappe fort, Minuit frappe juste. Des rythmes endiablés, des sonorités un poil nostalgiques, de belles influences rock pour un résultat tout en puissance. C’est frais et ça fait terriblement du bien !


Tamino

Amir (Album)

Difficile de ne pas tomber immédiatement sous le charme du premier album de Tamino. Âgé de 21 ans cet artiste belge envoûte d’une musique aussi mature que splendide. Avec douceur et mélancolie, le chanteur-compositeur nous berce de sa voix si particulière pour un moment d’écoute musical suspendu.


Novo Amor

Birthplace (Album)

Après une multitude d’EP, l’artiste gallois Novo Amor nous livre enfin un long format. Et quel bonheur de se replonger dans les paysages sonores de l’artiste ! Avec cette musique qui donne immédiatement des frissons, il nous offre l’un des plus beaux albums de ce mois d’octobre. Bon voyage.


Omar Jr

Aloha 666 (EP)

Il y a des projet que l’on découvre un peu en retard. C’est le cas de l’EP d’Omar Jr sorti il y a déjà plus d’une semaine. Nouveau projet musical de Fabrice Riballier (Naive New Beaters) et Nicolas Paoletti (Casablanca Drivers), le duo qualifie lui-même sa musique de « Mezcal Pop » et livre avec ce premier EP, quatre titres hybrides et addictifs.


Queen

Bohemian Rhapsody (The Original Soundtrack)

Impossible de bouder son plaisir. Avant la sortie du film Bohemian Rhapsody le 31 octobre prochain, on se replonge avec plaisir dans la discographie de l’un des groupes de rock les plus mythiques des années 80. Des enregistrements en studio au live de 1985, on en vient forcément à chantonner tous les titres à longueur de journée.