Si vous cherchez encore comment vous faire peur cette année à Halloween, on a trouvé pour vous la série parfaite à regarder bien au chaud sous sa couette (avec la lumière allumée…). Cette série c’est The Haunting of Hill House créée par Mike Flanagan, un habitué des histoires de fantômes. C’est à lui que l’on doit notamment Ouija : Les Origines et The Mirror. Pour cette nouvelle création, le réalisateur et showrunner va plus loin dans l’horreur avec 10 épisodes aussi sublimes que terrifiants.

Dans The Haunting of Hill House, on suit les 5 frères et sœurs de la famille Crain qui semblent avoir tous des névroses plus au moins sévères. Et pour cause, ils ont passé leur enfance dans une maison hantée où leur mère s’est suicidée… Alors que Nell, l’une des sœurs, revit de plus en plus les traumatismes de son enfance, c’est toute la famille qui devra faire face à un passé qu’elle aurait préféré laissé bien loin derrière elle.

The Haunting est une série effrayante mais elle est bien plus que cela. Outre des jump scares maîtrisés, Mike Flanagan s’amuse à cacher des fantômes derrière les personnages et nous incite à observer de plus près toutes les scènes qui se déroulent dans la maison. S’ajoute à cela une réalisation assez virtuose qui atteint son apogée lors de l’épisode 6, composé uniquement de plans-séquences dont le premier dure une vingtaine de minutes. Une vraie claque de mise en scène.

La série fait des allers-retours constants entre passé et présent grâce à des transitions visuellement impeccables et toujours intelligentes. De ces souvenirs qui reviennent au fur et à mesure dans la vie des Crain, se dégagent non seulement une horreur véritable mais aussi une émotion qui nous saisit à plusieurs reprises. L’histoire de cette famille pourrait s’apparenter à une version horrifique de Six Feet Under où les fantômes sont la plupart du temps des « souhaits », comme l’écrit Steven dans son roman à succès. Ils sont une manière de gérer des deuils impossibles dans une maison où la mort est omniprésente.

La force de The Haunting réside aussi dans son casting ultra talentueux. Michiel Huisman, Elisabeth Reaser, Carla Gugino, Henry Thomas, Kate Siegel, la géniale McKenna Grace… sont impressionnants de justesse.  A priori, la série ne connaîtra pas de saison 2 et c’est tant mieux. La conclusion est parfaite comme cela. Un conseil, prenez le temps de regarder les épisodes et évitez (on sait, c’est dur) de tout binge watcher trop vite. Vous profiterez mieux de l’intensité de cette histoire de fantômes bouleversante qui ne vous quittera pas de sitôt.