Pour le bien de votre mental et de votre énergie intérieure (au final, COCY c’est un peu du para-médical), il est important de renouveler de manière régulière la playlist de votre téléphone avec de nouveaux albums ou EP qui méritent clairement votre attention. Alors que vous soyez plutôt électro, rock ou chanson française, on s’efforce de vous faire découvrir chaque semaine des nouveautés afin que vous puissiez vous immerger dans des sonorités agréables et addictives. Alors voici notre sélection pour cette semaine.

Sage

Paint Myself (Album)

Lancé par les titres très addictifs « Most Anything », « Us Again » et « Nothing Left Behind », l’album de Sage se dévoile enfin. Paint Myself, c’est son titre, est un ensemble de 11 titres où le piano et la guitare sont à l’honneur. Ça donne de sublimes ballades à l’instar de « So Real » ou « No One Sees You Crying » et des morceaux un peu plus inclassables comme « One Way Ticket ». Un deuxième album totalement « harmonique » comme nous le décrivait lui-même l’artiste il y a quelques semaines.

Shake Shake Go

Dinosaur (EP)

Avant de découvrir leur premier album en septembre prochain, les musiciens gallois de Shake Shake Go nous font patienter avec un EP de 5 titres prometteurs qui s’ouvre sur le tube Dinosaur. Les 4 autres morceaux sont tout aussi efficaces, portés par la voix puissance de Poppy Jones. On a hâte d’écouter la suite.

We Are the Line

Songs of Light & Darkness (EP)

Après l’EP remarqué Through the Crack, le groupe We Are the Line dévoile six nouveaux titres réunis dans l’EP Songs of Light & Darkness. Avec ce titre particulièrement significatif, on découvre des morceaux electro pop aux teintes assez dark et aux influences aussi variées que Nine Inch Nails, Massive Attack ou Depeche Mode. À écouter sans modération.

Pampa Folks

South By West (Album)

Après un premier EP très prometteur, Pampa Folks est de retour avec un premier album qui tient toutes les promesses attendues. Placé sous le signe du voyage, cet opus tout en anglais donne des envies de road trip sur les routes américaines, dans des paysages désertiques où tout devient possible. Évadez-vous à votre tour, vous verrez ça fait du bien.

Father John Misty

God’s Favority Customer (Album)

Pour son quatrième album sous le nom de Father John Misty, Joshua Michael Tillman frappe fort avec 10 titres tout aussi somptueux les uns que les autres. Des ballades mélancoliques comme le titre éponyme de l’album ou encore « Please Don’t Die » illustré récemment par un clip animé en stop motion. Un opus fort, envoûtant et émouvant.