Le rap est la musique la plus sexiste qui soit. On ne peut être féministe ET aimer le rap. Tous les rappeurs sont homophobes. Les rappeuses dignes de ce nom ont toutes disparues en même temps que la carrière de Diam’s. Voilà, maintenant qu’on a fait le tour des clichés les plus coriaces sur l’univers du rap, permettez-nous de vous présenter Madame Rap, un site créé il y a trois ans et qui a à cœur de faire changer le regard que l’on porte sur ce genre musical, en mettant en avant les talents au féminin. Parce que oui, ils existent.

Madame Rap, c’est l’initiative d’Éloïse Bouton, une journaliste, autrice, militante féministe et LGBT+, spécialisée dans les droits des femmes, les féminismes et le hip hop. Rien que ça. Son objectif ? Mettre en lumière les rappeuses et les arts de rue au féminin, et prouver enfin que le rap n’est pas la musique sexiste et homophobe que l’on décrit malheureusement trop souvent. Poussée par son amour pour cette culture plurielle et d’une richesse sans pareil, Eloïse entend bien combattre les clichés dont elle souffre et lui rendre hommage.

Et puisque le leitmotiv de Madame Rap c’est la promotion de la diversité, son champ d’action ne se limite pas aux talents féminins. Le site célèbre aussi bien le hip-hop politique, militant, transversal, que les discours ‘hors normes’ que l’on n’entend que trop peu, le rap queer et LGBT+. Madame Rap, c’est le média musical qui transcende les catégories et fait la guerre aux idées reçues et aux étiquettes.

Tout ce travail, on se doute bien, ça demande du temps. Et de l’argent. C’est la raison pour laquelle Madame Rap a récemment lancé une campagne Ulule pour réinventer sa plateforme, la dynamiser et la doter d’une version bilingue anglais. Pour permettre à cette si belle initiative de traverser les frontières.


Vite, il ne vous reste que quelques jours pour contribuer à ce joli projet !