Après J’ai deux amours diffusée sur la chaîne en mars dernier, la nouvelle création originale d’Arte revient sur 30 années de lutte pour les droits LGBT. Dans Fiertés, dont les trois épisodes ont été réalisés par Philippe Faucon, on suit la vie de Victor pendant plus de trois décennies et en trois date clés : 1981, 1999 et 2013. Chacune marque un tournant dans l’évolution de la société. 1981 est marqué par l’élection de François Mitterand et la dépénalisation de l’homosexualité l’année suivante. Le PACS est voté en 1999 tandis que 2013 est synonyme de mariage pour tous.

L’aspect politique est donc directement lié à la trajectoire personnelle de Victor et son entourage, et c’est là l’un des points fort de la série. Philippe Faucon traite avec beaucoup de sobriété – parfois même un peu trop – des moments parfois douloureux et un combat qui n’est pas encore terminé. Il s’entoure d’un casting talentueux mené par le jeune Benjamin Voisin, Stanislas Nordey, Frédéric Pierrot, Emmanuelle Bercot mais aussi des apparitions de Chiara Mastroianni et Jérémie Elkaïm.

En trois épisodes, ces trois générations de personnages changent, s’interrogent et se remettent en question à l’image du père de Victor qui n’accepte pas tout de suite l’homosexualité de son fils. Les questionnements intérieurs des protagonistes dépendant beaucoup du regard extérieur et de l’intolérance qui a rendu la lutte longue et difficile. La gay pride, l’homoparentalité, le SIDA… les thèmes abordés par la série vont au-delà du combat et s’inscrivent avant tout dans une histoire d’amour qui traverse les âges et qui réussit à nous toucher.

Philippe Faucon explique qu’« à l’origine de la série, il y a un étonnement face au moment de crispation de la société française devant l’adoption de la loi Taubira. Cinq ans après, je pense que plus personne ne la remet en question. La société française a fait peau neuve. » C’est donc une série importante qu’il met en scène et qui rappelle que rien n’est définitivement acquis mais que la fierté doit plus que jamais se conjuguer au pluriel.


Les trois épisodes de Fiertés sont diffusés ce soir sur Arte à 20h55 et seront en ligne jusqu’au 16 mai