Il semble bien loin le temps où nous découvrions un étrange groupe aux titres plus accrocheurs les uns que les autres dans une petite salle parisienne lors de la sortie de leur premier album Night Visions. Séduit immédiatement, c’était donc quelques années plus tard que nous avions retrouvé Imagine Dragons, sur la scène du Zenith de Paris. Là encore, le groupe frappait fort et remerciait leurs fans en rêvant à voix haute que grâce à eux, un jour, il jouerait à Bercy.

Et voilà que leur souhait a été entendu, leur troisième album Evolve sorti en fin d’année étant un véritable succès. Et si Bercy se prénomme aujourd’hui AccorHotels Arena et que le groupe n’est plus réellement une découverte : le plaisir de les retrouver en live, pour leur dernière date parisienne ce mardi 3 avril, est toujours le même.

Il fait chaud, très chaud dans l’immense salle pleine à craquer du 12ème arrondissement de Paris lorsque les premières notes du titre Believer se font entendre. Les couleurs de l’album en arrière plan, Dan Reynolds et ses comparses nous prouvent alors qu’ils n’ont rien perdu de leur talent scénique.

Courant dans tous les sens, faisant vrombrir les guitares, c’est un enchainement de tubes que se met alors à jouer le groupe venu tout droit de Las Vegas. D’anciens titres comme Top of The World (toujours aussi efficace!), Gold ou encore Shots aux nouveaux morceaux tels que Mouth of the River ou Whatever it takes : c’est à un set enflammé auquel assiste le public de l’AccorHotels Arena.

De toutes parts ballons, cotillons et bulles de savon virevoltent au rythme des chansons, faisant danser sur la foule une multitude de couleurs. Mais malgré des moyens toujours plus grands, c’est bien le même quatuor qu’on retrouve devant nos yeux  (accompagné d’un cinquième sur scène). Reconnaissant envers son public, généreux dans le fond comme dans la forme, on lit facilement le bonheur du groupe à chaque nouvelle rencontre avec ses spectateurs et cela depuis leur début.

Fidèle à eux-mêmes, excellents également en version acoustique pour leur nouveau titre Next to Me, dément en final sur Radioactive, Imagine Dragons mérite clairement leur succès et il suffit de venir les voir sur scène pour s’en assurer. Et qui sait… le prochain album les amènera peut-être au Stade de France….. C’est tout le mal qu’on leur souhaite !