À l’occasion de la sortie de son superbe EP Main Girl, nous avons rencontré Charlotte Cardin lors de son passage à Paris. La chanteuse canadienne évoque avec nous son expérience à l’émission The Voice, sa chanson d’amour ultime et l’arrivée de son premier album.

Après Big Boy, tu reviens avec l’EP Main Girl, qui a un côté très girl power.

Oui, il y a un truc girl power dans le titre de l’EP et de la chanson. À la base, c’était pas ce que j’avais nécessairement en tête mais quand j’ai vu les chansons qui s’y retrouvaient, j’ai constaté que c’était un thème qui revenait souvent. Et « Main Girl » est une chanson qui parle du fait qu’on est mieux seul que mal accompagné. Beaucoup de gens peuvent se reconnaître dans différentes parties de ce titre-là.

Tu as grandi dans une famille très mélomane. Tu écoutais quoi quand t’étais petite ?

Mes parents écoutaient vraiment de tout. J’écoutais beaucoup de rock avec mon père, beaucoup d’auteurs-compositeurs québécois et français. Ma sœur et moi on écoutait les Spice Girls. En ce moment, j’écoute pas mal Daniel Caesar, c’est mon coup de cœur du moment.

Tu as participé à l’émission La Voix (The Voice) au Canada. Qu’est-ce que tu retiens de cette expérience ? 

Ça m’a appris à gérer la pression. Après je me suis retrouvée à jouer des shows devant beaucoup moins de gens et j’ai été capable de gérer le stress, d’arriver là avec la tête froide et surtout de m’amuser.

C’était une expérience que tu voulais tenter depuis longtemps ?

Je me suis retrouvée là un peu par hasard. Un ami de la famille m’a dit qu’il y avait des auditions et j’avais pas très envie d’y aller. Mais ils m’ont mise au défi et je me suis dit que je n’avais jamais auditionné pour quoique ce soit donc que ça pouvait me faire une bonne expérience. Je m’attendais pas à ce que ce soit concluant.

Le piano tient une place très importante dans tes compositions. Tu composes toujours à partir cet instrument ?

Oui, d’habitude je m’installe au piano et les paroles viennent en même temps, soit en anglais soit en français. Ça vient naturellement, je planifie pas.

Le clip de « Main Girl » a été tourné en Islande. Pourquoi avoir choisi ce pays en particulier ?

On voulait un lieu vraiment beau qui puisse nous offrir plusieurs textures différentes. L’Islande c’est le lieu rêvé pour ça. On passe rapidement d’une plage au sable noir à des glaciers, des sources thermales ou des chutes d’eau. C’est vraiment époustouflant.

Ton EP est principalement composé de chansons d’amour. C’est quoi pour toi la chanson d’amour ultime ? 

« Pour que tu m’aimes encore » de Céline Dion.

Sur Big Boy, tu avais fait un featuring avec Nate Husser. Avec quels artistes est-ce que tu aimerais collaborer ?

Radiohead, ce serait mon rêve. Il y a plein de rappeurs aussi avec qui ça pourrait être vraiment cool. Daniel Caesar, par exemple, qui a fait en plus pas mal de featuring avec des voix féminines dans son dernier album.

C’est quoi tes projets pour la suite ? Tu prépares ton premier album ? 

Oui, on est en train de travailler très activement sur le premier album. Je continue à écrire et on a plein de nouvelles chansons. Il doit sortir le plus tôt possible mais on tourne beaucoup ces temps-ci donc c’est difficile de se poser et de le finir.


Découvrez les bonnes adresses de Charlotte Cardin