Ne cherchez pas ici une démarche économique basée sur le profit mais bel et bien une initiative libre, associative et particulièrement maligne. On vous présente Wulo, une application qui porte en grippe les services de VTC et surtout le plus important d’entre eux : Uber.

Lorsque Manfred Touron, un jeune développeur de l’école 42 se met à discuter avec des chauffeurs de l’application Uber, un fait lui apparaît très clairement. Le géant américain se régale de commissions sur les courses de ses chauffeurs alors que le fonctionnement de l’application est loin d’être une affaire compliquée.

Ni une, ni deux, avec l’aide de ses camarades de l’école fondée par Xavier Niel, ils décident de monter l’association United Drivers qui compte offrir une alternative aux plateformes de mise en relation entre passagers et chauffeurs.

Ainsi née Wulo, une application qui réunit les chauffeurs VTC et taxis : le tout sans commission, ni engagement. Sans but lucratif, cette app permet ainsi aux particuliers de réserver des courses dont l’argent va directement et à 100% au conducteur. Cela permet alors à l’utilisateur de payer des courses moins chères et aux chauffeurs d’être mieux rémunérés. Et l’application inclut même des taxis afin d’enterrer définitivement la hache de guerre !

Ingénieux, n’est-ce pas ? Et surtout désintéressé ! En effet, le but de Wulo n’est pas de réaliser des profits mais tout simplement de proposer un nouveau modèle et un nouveau fonctionnement entre particuliers et chauffeurs. Seuls les frais bancaires sont payés par le chauffeur lors des transactions.

Une véritable initiative solidaire, associative et qu’on a hâte de tester.


Pour télécharger l’application c’est ici