À seulement quelques numéros du célèbre théâtre l’Européen et de la Place de Clichy, Strobi est devenu en quelques années l’une des valeurs gastronomiques de la rue Biot. 

Ouvert à l’automne 2013, Strobi appartient désormais à la catégorie sélective des lieux intimistes, où la cuisine contemporaine se mêle à une décoration sobre et chaleureuse. En somme une bonne équation qui donne un établissement branché et sans prétention en plein cœur des Batignolles. 

Chez Strobi on y mange bien et on y déguste une cuisine à mi-chemin entre la tradition et la fusion, où tous les plats se déclinent version « gourmet » et « gourmand ». Laissant ainsi le soin au client de juger de sa faim et/ou de sa curiosité tout au long du repas. Ici tout est fait maison et les recettes, de saison. On y déguste des produits de qualité pour une addition plus que raisonnable. Comptez entre 7 et 11 euros pour la version « gourmet » et entre 12 et 17€ pour la version « gourmand ». 

2 entrées et 8 plats se succèdent au fil des cartes, on s’amuse donc à combiner les saveurs et à les partager (ou pas) avec ses acolytes de découvertes culinaires. 

En ce mois de janvier, ce sont les créations et le travail de Clément Eymery, jeune chef diplômé de l’école Ferrandi, que la rédaction a eu le plaisir de découvrir. Au programme des festivités, la salade de poulpe et son taboulé de quinoa & purée de maïs (8€) et le velouté de betteraves chèvre frais, éclats de bacon, cacahuète, pain d’épices (7€) pour bien commencer le repas. 

S’en est suivi un onglet de bœuf et son jus de cuisson, coulis de betterave et pomme de terre fondante (9€), un filet de canard aux fruits de la passion, purée de carotte au gingembre (11€) et un filet de Merlan rôti, son potimarron confis et sa mousse de noix de coco (9€), rien que ça ! 

Et c’est par le best-seller de la maison que le festin s’est conclu. Et ce n’est autre que le Stroblerone, sa glace vanille, son biscuit au café et son glaçage au chocolat, façon tiramisu qui a remporté tous les succès ! 

Le raffinement et l’équilibre des saveurs étaient donc plus qu’au rendez-vous. Au Strobi, on mange à sa faim et ce sont vos papilles qui vous diront merci ! 


Strobi 

Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 23h

dimanche de 11h30 à 15h

12 Rue Biot, 75017 Paris