En 2014, 520 400 personnes seraient décédés avant l’âge de 65 ans en Europe à cause de la pollution selon les résultats d’une enquête de l’Agence Européenne de l’Environnement. Pas étonnant lorsqu’on voit parfois le nuage gris qui recouvre par exemple notre douce capitale lorsque le vent manque à l’appel.

Et si la plupart des gens ont tendance à penser que la pollution se trouve uniquement à l’extérieur, il s’avère que l’air de notre maison ou appartement contient lui aussi des particules qui nuisent à notre santé.

C’est la raison pour laquelle Air Care Labs est née. Face aux particules fines issues des centrales énergétiques fossiles contaminant des régions entières, aux transports et aux industries polluantes, cette jeune start-up a mis au point un procédé permettant de purifier l’air d’une pièce afin de la rendre plus saine.

« J’ai lancé le projet après avoir souhaité équiper la chambre de mes enfants d’un purificateur d’air. Les modèles du marché coûtant trop cher, j’avais alors créé mon propre purificateur, connaissant le secteur de l’environnement et la dépollution de l’air. » livre Xavier Bécuwe, le fondateur d’Air Care Labs.

Ainsi, un premier prototype performant, compact et silencieux, idéal pour les chambres d’enfants a vu le jour. Conscient que les ménages français n’ont pas toujours les moyens de pouvoir s’offrir un tel luxe, ce Purificateur d’air solidaire a été imaginé afin de coûter 3 à 4 fois moins cher que les modèles concurrents sans pour autant s’en trouver moins efficace.

 

 

Dans l’optique d’améliorer le confort d’enfants victimes de maladies respiratoires ou d’allergies, de réduire la transmission des maladies saisonnières ou tout simplement d’améliorer la qualité du sommeil de tous, ce projet social, environnemental et solidaire a d’ailleurs depuis quelques temps lancé une campagne sur Ulule afin de pouvoir commercialiser très bientôt le produit.

Une initiative positive, comme on les aime chez COCY.