Situé dans la ville de Saint-Ouen, Mains d’Œuvres fait partie de ses nombreux lieux favorisant les activités artistiques, les évènements sociaux-éducatifs et criant haut et fort son attrait pour un développement culturel toujours plus ouvert et tolérant. Ouvert en 2001, Mains d’Œuvres compte aujourd’hui 25 emplois permanents et plus de 120 intermittents, qui risquent très bientôt de ne plus être en activité.

Le bail étant arrivé à son terme le 31 décembre prochain, la fondatrice Juliette Bompoint est actuellement en discussion avec la mairie afin de sauver son lieu de la disparition, la ville souhaitant le remplacer par un conservatoire. (Plus d’informations)

Mais pas question pour autant d’arrêter de produire des expériences culturelles tout le mois de janvier. En effet, c’est avec une forte programmation que Mains d’Œuvres compte affirmer en ce mois de janvier sa motivation et son envie de rester un lieu de création, d’idée et d’art !

On retrouvera d’ailleurs la quatorzième édition du MOFO, le « festival bipolaire, sans bail et sans complexe » qui offrira une programmation entre expérimentale, électro et punk psychédélique du 18 au 20 janvier prochain. Giant Swan, Austisti, Lispector, Tropical Horses x Teknomom, artistes français comme étrangers, voilà un line-up qui donnera envie de faire la fête tout en montrant son soutien à Mains d’Œuvres.

Alors pour tous ceux qui veulent voir la culture se propager, les lieux alternatifs être toujours plus nombreux et continuer à découvrir, voir, écouter et danser : on vous donne rendez-vous tout le mois de janvier à Saint-Ouen.


SOUTENIR