Une jeune entrepreneuse a mis au point un sérum qui permet d’illuminer les plantes. 

Après avoir consacré son master à la domestication du végétal, Sophie Hombert, 26 ans, a décidé de créer son agence de design végétal en octobre dernier. Avec Aglaé, elle se lance dans un projet un peu fou : créer un sérum qui rend les plantes phosphorescentes. Un an et demi de recherches ont été nécessaires pour mettre au point ce produit unique au monde dont la recette reste secrète.

Le principe est simple. Pour illuminer vos fleurs, il suffit de mettre le sérum dans l’eau du vase et d’attendre – entre 2 et 12h – que celui-ci soit entièrement absorbé par le végétal. Il ne reste plus qu’à placer votre plante sous l’effet d’une lumière noire et le tour est joué. Ce procédé ne fonctionne pour le moment que sur des pétales majoritairement blancs ou clairs et Aglaé conseille d’utiliser « la rose, l’oeillet, l’anastasia, le bony et le freesia » pour avoir un résultat probant. L’avantage est que l’effet se conserve même lorsque la fleur a bu tout le sérum et que vous pouvez changer l’eau sans craindre de perdre la phosphorescence.

Pour financer au mieux son projet, Sophie Hombert a mis en place une campagne Ulule qui s’achève dans 3 jours. Elle lui a déjà permis de récolter 95% de son objectif fixé à 6500€. Si le Soliflore d’Aglaé a d’abord pour vocation d’illuminer vos intérieurs et vos évènements en tout genre, le projet va beaucoup plus loin.

La jeune entrepreneuse entend développer la phase 2 de son idée en créant des fleurs éternelles luminescentes qui pourraient éclairer durablement les vitrines des magasins, les espaces commerciaux et autres intérieurs. Ces plantes n’auraient pas besoin d’eau ni d’entretien particulier et représenteraient donc une économie d’énergie non négligeable. Pour la phase 3 du projet, Aglaé veut carrément s’attaquer aux plantes en terre et ainsi créer des sortes de jardins luminescents à l’image du film Avatar. Une initiative ambitieuse que l’on ne manquera pas de suivre.


Pour soutenir Aglaé