Un an qu’on attendait son retour. Après nous avoir littéralement conquis lors de sa première saison, The Crown revient pour dix épisodes sur les déboires et histoires de la célèbre maison de Windsor et plus particulièrement sur la vie de la reine Elisabeth II. Une suite tout en finesse et aussi gracieuse que la monarque dont il est question.

Presque 10 ans après son couronnement, on retrouve Elisabeth II en pleine crise, aussi bien sentimentale qu’économique. Si la relation avec son mari Philippe frôle la séparation, la situation du Canal de Suez n’arrange en rien le poids qui pèse sur la couronne.

Le décor est planté et c’est alors avec un immense plaisir qu’on retrouve les protagonistes royaux. Du mari délaissé au profit du devoir à la sœur fermement opposée au protocole, cette saison fait clairement davantage la part belle à l’entourage de la reine qu’à cette dernière.

Et pourtant, on pourrait dédier un article complet à la prestation de Claire Foy qui éblouit une nouvelle fois par la pudeur, la justesse et la délicatesse avec laquelle elle incarne la monarque anglaise.

Parfaite dans le rôle (qu’elle ne reprendra malheureusement pas dans les prochaines saisons), elle livre une partition impeccable qui présente une reine plus habituée au protocole mais en plein questionnement sur la direction que doit prendre la monarchie pour perdurer. Face à un besoin évident de modernité et un monde en perpétuel changement, les anciennes traditions ont-elles encore réellement leur place ?

© Robert Viglasky / Netflix

Cette problématique, bien que plus ou moins marquée selon les épisodes, s’avère être la colonne vertébrale de cette saison 2, construite de manière moins linéaire et continue que la précédente. Les scénaristes n’ayant pas lésiné sur les ellipses, il n’est pas rare que l’on se perde quelque peu dans la chronologie du récit, ce qui ne l’empêche cependant pas de se révéler captivant.

Plaçant l’humain au centre des tensions, levant le voile sur de nombreuses affaires secrètes et proposant une nouvelle approche du rôle de souverain, The Crown concrétise les espoirs qu’on avait placés en elle il y a de ça un an.

Il ne nous reste désormais plus qu’à prendre notre mal en patience pour découvrir la troisième saison qui verra Olivia Colman reprendre le rôle de la reine, le producteur Andrew Eaton ayant souhaité une actrice plus âgée pour jouer la monarque à la cinquantaine.


À découvrir sur Netflix