« Le Cinéma français c’est de la merde ! ».  Combien de fois entendez-vous cette élocution on ne peut plus délicate lorsque le débat se porte sur la richesse du septième art hexagonal ? Pourtant notre charmant pays n’est pas en reste concernant le nombre de films produits, au nombre de 300 (un record) rien que durant l’année 2015. Mais les détracteurs du cinéma français ne seraient-ils pas simplement inexpérimenté en matière de patrimoine audiovisuel français ?

C’est le parti pris du mouvement Distorsion à l’origine du livre « Le Cinéma français c’est de la merde ! » sorti en 2016 et qui revient avec un second tome en cette fin d’année 2017. Cette « bande de mutants », comme ils aiment se décrire, s’est donnée une nouvelle fois pour mission de répertorier dans un bouquin 75 films français qui ont tous pour particularité d’être aussi rares que fous.

Qu’importe le genre, la couleur ou le style, chaque long-métrage présent dans cette seconde édition est issu d’une longue recherche de la part de l’équipe entière composée de rédacteurs cinéma et autres aficionados/professionnels du grand écran. De quoi ravir les lecteurs curieux à la recherche de trésors cinématographiques français.

Et si les 75 nouveaux films sont encore inconnus à l’heure actuelle, on peut se fier sans aucun doute au tout premier tome qui avait notamment glissé dans ses lignes des OVNI tels que Morgane & ses Nymphes de Bruno Gantillon , Steak de Quentin Dupieux, Malevil de Christian de Chalonge, Baxter de Jérôme Boivin ou encore Attention, les enfants regardent de Serge Leroy.

On vous conseille donc un bon bouillon de culture dont les préventes sont disponibles via la campagne Ulule de Distorsion juste ici .

Calmos de Bertrand Blier