À deux pas du Cirque d’Hiver et du métro Filles du Calvaire, se cache une adresse qui séduit le tout Paris depuis plus d’un an en prouvant à qui veut qu’on peut faire du bon, du beau et du chaleureux dans un même lieu. Bienvenue chez Paperboy.

Difficile de ne pas tomber instantanément sous le charme du 137 rue Amelot lorsqu’on passe sa porte d’entrée. Carrelage, chaises en bois et plantes tombantes s’allient à la perfection et font face à une cuisine vitrée derrière laquelle l’équipe s’active à cuisiner à ses clients de bons petits plats. Un sourire et un accueil sympathique plus tard, vous voilà alors assis, le ventre se tordant dans tous les sens tant les plats de vos voisins de table semblent appétissants.

Alléchés par le plat qui passe devant vos yeux, vous découvrez alors des sandwichs coupés en deux, vous faisant gentiment de l’oeil. Du smoked meat (Pastrami Will’s smoked meat, cheddar, pickles, mayo) au salmon tataki (Pain brioché, saumon mi-cuit, pousses de soja, avocat, sauce blanche et sauce Bulldog), la fraîcheur qui en émane est clairement à la hauteur du goût qui s’y trouve. Un régal servi avec un accompagnement allant de la soupe de maïs à la purée de patates douces.

 

Et pour les plus grosses faims ? Pas de panique, le restaurant a prévu le coup avec de délicieux plats préparés en assiette et plus que consistants. A l’image du paperboy meat (dinde fumée, oeuf, coleslaw, cheddar, avocat, pickles, salade, patates douces et moutard au miel), les saveurs se mélangent et se dégustent avec gourmandise. Côté sans viande, le paperboy veggie et ses toasts de patates douces devraient également combler les estomacs végétariens.

Friendly aussi bien dans l’assiette que dans le service, Paperboy est le symbole d’une nouvelle restauration placée sous le signe de la bienveillance et du bien manger. On adhère complètement !


Paperboy

Ouvert tous les jours de 10h à 16h