Une start-up lyonnaise vient de présenter son projet de voiture autonome qui devrait débarquer bientôt sur les routes.

Prendre un taxi sans chauffeur ne sera bientôt plus de la science-fiction. La start-up Navya a présenté mardi soir à La Cité du Cinéma (Saint-Denis) son projet d’Autonom Cab, un taxi 100% électrique et totalement robotisé qui peut accueillir jusqu’à 6 personnes. Le design extérieur est sobre et rappelle celui d’un monospace. À l’intérieur, deux rangées de trois sièges et pas de pédale ni de volant. 6 caméras, 10 capteurs et 4 radars sont également attachés à ce petit bijou de technologie pour garantir la sécurité des passagers et assurer un fonctionnement parfait. Tout cela a évidemment un coût : il faut compter entre 230.000 et 250.000€ pour un véhicule.

À une époque où la pollution est l’une des problématiques les plus préoccupantes – Navya rappelle que « 2,6 millions de décès sont causés chaque année dans le monde par la pollution de l’air extérieur » – et que les accidents de voitures seront encore plus meurtriers en 2030 selon l’OMS, l’Autonom Cab est une initiative sensée qui promet un désengorgement certain des routes.

Christophe Sapet, PDG de cette entreprise lyonnaise tournée vers l’avenir, entend bien révolutionner les modes de transport en France et partout dans le monde. Il n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisqu’il est déjà à l’origine de l’Autonom Shuttle, une navette électrique testée actuellement à Lyon et dans plusieurs villes mondiales.

L’Autonom Cab devrait circuler dans Paris au début de l’année 2018 puisque la ministre Élisabeth Borne a d’ores et déjà donné son accord pour des essais sur les routes de la capitale. Navya sera également présente au CES, le grand selon électronique de Las Vegas en janvier prochain. Un très bel avenir en perspective.


Plus d’infos