Enfin ! On l’attendait depuis longtemps… Le personnage de la licence Marvel, Thor le Dieu du Tonnerre est devenu depuis mercredi dernier un héros crédible et appréciable. Car si les deux premiers épisodes semblaient un peu fades, le troisième épisode est une véritable bouffée d’air frais !

Grâce à ce nouvel épisode sorti le 25 octobre dernier, Thor se refait une image et ça lui fait du bien ! Un univers plus coloré, plus drôle ; une ambiance à la  Gardiens de la Galaxie  : voilà ce que le réalisateur, Taika Waititi, a entrepris pour redorer le super-héros au marteau. Il a su aussi reprendre les recettes qui marchent. C’est un fait:  le succès des Gardiens de la Galaxie va désormais avoir un impact sur l’ensemble des productions à venir de Marvel, dont Thor. Tous les ingrédients sont présents pour nous faire passer un bon moment : une team délirante, du fun, de la couleur et de la bonne musique.

© Jasin Boland Marvel Studios 2017

Du fun, du fun, du fun !  

Thor est drôle ? Et oui, c’est possible ! Il n’est plus l’homme que nous avons connu, chez les Avengers avec son humour qui tombe toujours à plat, ainsi qu’une lourdeur constante. Ici, le Dieu du Tonnerre, comme il aime se faire appeler, se retrouve dans des situations les plus cocasses les unes que les autres ! Le héros fort et implacable fait face à de nombreuses difficultés et l’on évite l’image du héros imperturbable et donc insupportable.

Les meilleurs moments sont sans conteste, les scènes avec Hulk, qui se retrouve lui aussi sur une planète à l’identité bien particulière. Les deux échoués vont alors nous offrir des dialogues rythmés et loufoques : un vrai plaisir.

Autre atout humoristique : Loki. Personnage charismatique, il est celui que l’on adore détester. Le film exploite la difficile, et pourtant si drôle, relation entre les deux frères. Un « je t’aime, moi non plus » qui fonctionne et que l’on aimerait retrouver dans les prochains films. On l’a compris, Thor Ragnarok mise sur l’esprit d’équipe. Fini les films de super-héros combattant le mal en solitaire ; ce n’est clairement plus la tendance ! Ce qui marche et ce que le public demande : le collectif. Dans ce film, on rejoint une team plutôt atypique avec Thor en tête de file, une Valkyrie puissante, un Hulk hilarant et un Loki lunatique. On notera que cet humour surplombe les scènes dramatiques. Mais peu importe, le film a pris le risque d’être un film feel good, décontracté et tous public…

De la couleur et de la bonne musique 

Côté réalisation, là aussi, on a appris des Gardiens de la Galaxie ! Les couleurs sont rehaussées, l’univers dans lequel les personnages évoluent est déjanté et possède une identité très « pop ». Les scènes d’actions sont époustouflantes, bien orchestrées, avec une des meilleurs méchantes de l’univers Marvel. On retrouve une Cate Blanchett dans le rôle d’Héla badass et aussi belle que terrifiante.

Photo: Film Frame..©Marvel Studios 2017

Pour la bande son, Mark Mothersbough souligne chaque moment avec intensité et intelligence. Un style très rock qui dé-ringardise le personnage de Thor, qui peut maintenant se vanter d’avoir un très bon film à son image.

Le film est un réel succès et s’assume totalement dans la catégorie divertissement. Une équipe qui crève l’écran, un humour réussi, le tout agrémenté d’une réalisation haute en couleurs : Thor: Ragnarok mérite d’être vu ! De plus, ce dernier marque le début d’une trilogie pour Hulk, et il en avait bien besoin.

Alors n’hésitez pas et savourez un délicieux moment en compagnie du Dieu du Tonnerre et ses acolytes !


Consultez les horaires 


Contributrice :  Alexandra Ramos