Et si on vous donnait l’occasion d’aller vous trémousser quelques heures avant la démolition d’un édifice, que feriez-vous ? C’est le pari des équipes du Panic Room , du Badaboum et de leur nouvelle agence d’évènementielle « Bonjour Bonsoir ».

Le 824h vient donc de faire son apparition dans la nuit parisienne, mais ne compte pas faire comme tout le monde. Une date de péremption, un line up toujours plus secret et une communication restreinte basée sur l’intrigue suscitée par « le désir de savoir ». Voici la recette du concept proposé par l’agence qui souhaite sortir de la sphère de sur-communication des soirées parisiennes. Pas une mince affaire lorsqu’on voit défiler chaque semaine tout le gratin des meilleurs DJ mondiaux dans les grands clubs de la capital comme Concrete ou le Rex Club qui inondent vos fils d’actualité de timetable et jeux concours.

Cependant, en s’associant avec A Nous Paris, Aurélien Delaeter, le patron de « Bonjour Bonsoir », explique que le public visé n’est pas le même. Le Panic Room ou le Badaboum sont des structures qui ont su conquérir un public d’amateurs de musique et le fidéliser grâce à leur originalité (ne pas voir le DJ sur certaines soirées par exemple). Une clientèle fidèle aux organisateurs mais pas que… Pendant toute la durée de l’expérience 824h, c’est un des collectifs Français les plus appréciés qui se chargera de toute la programmation : le Camion Bazar. Et que dire de plus lorsque l’on sait que c’est Romain Play à la baguette à part : « Demain je sors ! ».

Pour vous irréductible gaulois qui vous sentez d’une humeur rebelle « Un espace de liberté, un lieu néo-punk-paillettes qui ne connaît de limite que son obsolescence programmé : fin avril on remballe » tel est le mot d’ordre des organisateurs pour rythmer votre période des fêtes comme il se doit.

On vous retrouve donc du mercredi au samedi rue Oberkampf jusqu’au 29 avril pour plus de 824h de bonne house GRATUITE pour couronner le tout ! Mais attention, afin de conserver son caractère secret, le club munira votre portable à l’entrée, non pas d’un verre de wisky, mais plutôt d’un bel autocollant sur votre appareil photo façon Berghain. Le conseil de COCY pour votre cellulaire : Stay home buddy !


Pour en savoir plus