La Cité des Sciences et de l’Industrie nous plonge dans le monde merveilleux des trucages visuels pour une exposition ludique et cinéphile à voir en famille.

 Depuis les premiers effets visuels mis au point par George Méliès, les techniques de prestidigitation au cinéma ont considérablement évolué. De l’arrêt caméra au matte painting en passant par la performance capture et le bullet time, l’exposition Effets spéciaux, crevez l’écran ! revient sur l’histoire de ces trucages qui permettent aux spectateurs de plonger dans un monde imaginaire et pourtant bien réel à l’écran.

Divisée en 4 parties – le Bureau, le Plateau, le Studio et la Salle de cinéma -, l’exposition débute avec une fresque détaillant les étapes de fabrication d’un film. Un contexte bienvenu pour mieux comprendre où interviennent les effets spéciaux dans le processus. Des story-boards, des maquettes et des concepts arts sont ensuite présentés pour donner une idée du travail considérable qui se fait en amont pour aboutir à un résultat final parfait. Une collection de films retrace également le développement et l’invention de certaines techniques qui ont changé la façon de faire du cinéma. De L’Éxécution de Mary, reine des Écossais en 1895 à Matrix, Avatar ou L’Odyssée de Pi, les évolutions sont nombreuses et tout semble désormais possible.

À l’étage, le Plateau nous place directement au cœur de l’action avec fonds verts, images de synthèse et motion capture. Se mettre dans la peau d’un dragon, traverser un pont en pleine tempête, assembler les parties d’un monstre ou défier la gravité… à nous de devenir les acteurs de notre propre film. Grâce à un bracelet connecté, les visiteurs peuvent ensuite récupérer leurs exploits compilés dans une bande-annonce à retrouver à la fin de l’exposition. Andy Serkis n’a qu’à bien se tenir.

Dans le Studio, on passe à la phase de post-production où l’image est retravaillée, créée numériquement de toutes pièces et stockée sur des processeurs de plus en plus puissants. Pour vous donner une idée, les données du film Avatar représentent un pétaoctet soit un million de milliards d’octets. On est très loin des machines à 2 méga de RAM qui ont permis de sauvegarder les images de Tron en 1982… Et si tout cela vous semble être une langue étrangère, ne vous en faites pas, tout est limpide. Des textes, des vidéos et des simulations sont présents tout au long de cette exposition ludique et interactive qui s’adresse aussi bien aux petits qu’aux plus grands.

Enfin, à travers un documentaire d’une dizaine de minutes, la Salle de cinéma résume l’histoire du 7e art sous le prisme des effets spéciaux. Une très belle conclusion qui nous invite à comprendre et à voir le cinéma comme un formidable outil où les limites ne sont imposées que par notre imagination.

Effets spéciaux, crevez l’écran ! est une exposition à découvrir du 17 octobre 2017 au 19 août 2018 à la Cité des Sciences et de l’Industrie.


En découvrir plus sur l’exposition